Narcissique Blog Flux RSS

Notre regard sans concession sur le monde actuel à travers les yeux de passionnés.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - entrepreneur

Entreprendre

Présentation de la transparence des salaires chez Buffer : notre formule de calcul et les salaires de chacun

Article traduit depuis Introducing Open Salaries at Buffer: Our Transparent Formula and All Individual Salaries.

buffer-logo.png

Lorsque nous avons établi les 9 valeurs de Buffer que nous voulions avoir comme pilier de notre culture d'entreprise, nous savions que s'y tenir serait un défi incroyable. Car nous avons vu auparavant que ces valeurs peuvent facilement finir par être uniquement un ensemble de mots écrits sur un morceau de papier.

Dans notre culture, la deuxième valeur sur notre liste chez Buffer est la "transparence par défaut". Sur ce point en particulier, nous avons commencé à penser à tout ce que nous faisons au sein de l'entreprise et comment nous pouvons changer cela par quelque chose de plus transparent.

S'en tenir à une transparence radicale est probablement à la fois l'une des choses les plus effrayantes et passionnantes que nous avons fait au cours des derniers mois. Elle vise à s'ouvrir et à nous rendre extrêmement vulnérable aux idées, car elles sont facilement accessibles à tout le monde dans l'équipe.

Permettez-moi de donner quelques exemples de cas où nous avons commencé à mettre en place des flux de travail plus transparent en place :

À partir des exemples ci-dessus, je pense souvent à la puissance de la transparence. Je crois qu'elle a un tel potentiel unique pour stimuler et inspirer une équipe qu'elle a largement transformé la façon dont nous gérons Buffer.

Une des principales raisons pour laquelle la transparence est une valeur forte pour la culture de l'entreprise est la confiance : la transparence engendre la confiance et la confiance est le fondement d'une grande équipe.

Une autre chose qui se passe quand vous avez une transparence par défaut, c'est qu'elle fait tomber les barrières au sein de l'équipe de manière drastique, tout simplement parce qu'elle signifie que vous partagez chaque idée ou nouvelle orientation très tôt, avant qu'elle ne soit complètement solide.

Récemment, nous avons également pris la décision d'appliquer nos idées autour de la transparence à la rémunération. Nous espérons que cela pourra aider d'autres entreprises à réfléchir à la façon de définir les salaires et nous ouvrir aux commentaires de la communauté. C'est parti, pour la première fois, nous partageons publiquement notre nouvelle formule interne de salaire et aussi le détail de tous les salaires individuels :

Qu'est-ce que la "transparence des salaires" ?

Chez Buffer, nous utilisons le concept de "transparence des salaires". Nous avons une formule simple pour calculer les salaires et nous partageons cela avec toute l'équipe.

Pourquoi ?

Une des valeurs les plus élevées que nous avons chez Buffer est la transparence. Nous faisons un certain nombre de choses de manière interne et externe en accord avec cette valeur. La transparence engendre la confiance et c'est l'une des principales raisons pour laquelle nous accordons une telle importance à ce sujet. La transparence des salaires est une étape vers le but ultime de Buffer qui est d'être une "entreprise transparente".

La formule des salaires

Salaire = type d'emploi X ancienneté X expérience + emplacement géographique (+10K$ au choix du salarié)

  • type d'emploi = base
  • "happiness hero" (équipe support) = 45 000 $
  • "content crafter" (rédacteur) = 50 000 $
  • ingénieur = 60 000 $
  • designer = 60 000 $
  • base "Operation officer" (directeur des opérations) = 70 000 $
  • base "Executive officer" (cadre dirigeant) = 75 000 $
  • ancienneté = base multiplicateur
  • Senior +5% de la base et 3k$ par Million $ de CA
  • Lead +7% de la base et 4k$ par Million $ de CA
  • VP +10% et 6k$ par Million $ de CA
  • "C-level" +20% et 8k$ par Million $ de CA
  • COO (Chief Operations Officer / Directeur de l'exploitation) +20% et 10k$ par Million $ de CA
  • CEO (Chief Executive Officer / Directeur général) +20% et 12k$ par Million $ de CA
  • Expérience = multiplicateur
  • Maitre : 1.3X
  • Avancé : 1.2X
  • Intermédiaire : 1.1X
  • Junior : 1X
  • Emplacement géographique = complément
  • A : +22k$ (par exemple, San Francisco, Hong Kong, Sydney, Londres, Paris, New York)
  • B : +12k$ (par exemple, Nashville, Birmingham, Vienne, Austin, Vegas, Tel Aviv)
  • C : +6k$ (par exemple Tallinn, Varsovie, Bucarest, Santiago)
  • D : +0k$ (par exemple, Manille, Delhi, Hanoi)
  • Participation (au choix du salarié)
  • vous avez le choix entre plus d'actions ou plus de salaire, si vous choisissez le salaire, vous obtenez +10K$ annuel

Buffer Bootcamp : période de 45 jours en Freelance

Pour une période de 2 mois, les nouvelles recrues sont en freelance, nous prenons l'option +10K$ pour la participation (salaires plutôt qu'actions), puis nous convertissons cela en prix journalier. Au bout de 2 mois, la personne peut choisir de réduire son salaire pour avoir plus d'actions.

Salaires actuels

  • Joel (CEO) = 158 800 $
    • (75k de base "Executive Officer" +20%, +12k$ / mois, 1,2X, +22k)
  • Leo (COO) = 146 800 $
    • (70k de base "Operation Officer" +20%, + 10k$ / mois, 1,2X, +22k)
  • Sunil (CTO) = 137 600 $
    • (ingénieur +20% + 8k$ / mois, 1,2X, +22K, +10K)
  • Carolyn (CHO) = 106 000 $
    • ("happiness hero" +20%, +8k$ / mois, 1,2X, +22K)
  • Andy (Ingénieur iOS senior) = 107 900 $
    • (60 000 $ +5% + 2*3k$, 1.1X +22K +10K)
  • Michelle (Ingénieur responsable de la montée en charge) = 98.000 $
    • (ingénieur, 1.1X, +22 K, +10K)
  • Åsa ("Happiness Hero" Senior) = 85,900 $
    • (45,000$ +5% +2*3k$, 1.2X +22K)
  • Colin (Ingénieur Backend Senior) = 104 800 $
    • (60 000$ +5% +2*3k$, 1.2X +12K, +10K)
  • Belle ("Content Crafter") = 82,000 $
    • ("content crafter", 1.2X, +12K, +10K) * 0.8 (Belle travaille 4 jours par semaine)
  • Brian (designer) = 94,000 $
    • (designer, 1,2X, +12k, +10k)
  • Matt (Ingénieur Android) = 94,000 $
    • (ingénieur, 1,2X, +12k, +10k)
  • BMR ("Happiness Hero") = 76,000 $
    • ("Happiness Hero", 1,2X, +12k, +10k)
  • Niel (Ingénieur Frontend) = 88,000 $
    • (ingénieur, 1.2X, +6k, +10k)

Membres de l'équipe dans la période "Buffer bootcamp" de 45 jours

  • Mary ("Happiness Hero") = 70,000 $
    • ("Happiness Hero", 1.2X, +6k, +10k)
  • Adam ("Happiness Hero") = 76,000 $
    • ("Happiness Hero", 1,2X, +12k, +10k)
  • Toby (Ingénieur Backend) = 94,000 $
    • (ingénieur, 1,2X, +12k, +10k)
  • Zach (Ingénieur Backend) = 94,000 $
    • (ingénieur, 1,2X, +12k, +10k)

Réflexions sur l'avenir de la formule de salaire de Buffer

Une des parties les plus importantes de cette formule est que c'est un document vivant. Par exemple, nous avons préparé cette version de la formule d'une version antérieure que vous pouvez trouver ici. Un changement clé que nous avons fait ici est d'ajouter la progression de carrière dans la formule, qui, comme Buffer a grandi dernièrement, est devenu un ajout important.

Vous pouvez voir la version interne de la formule ici, elle est continuellement mise à jour. Nous nous attendons à faire des changements fréquents de la formule, nous les répercuterons aussi sur le blog au fur à mesure.

C'est incroyablement libérateur de mettre ces informations sur la place publique. J'aimerai avoir votre avis, vos idées et commentaires sur notre formule et comment nous pouvons l'améliorer. Vous pouvez me poser des questions dans les commentaires ci-dessous.

Article publié originalement le jeudi 19 Décembre, 2013 par Joel Gascoigne sur le blog "Buffer Open", traduit par Pierre Ammeloot avec l'aimable autorisation de Joël. Merci à Aubérie pour la relecture

Interviews

#22 Interview de Céline Maurice - Agence Com'ère

Aujourd'hui je vous propose l'interview de Céline Maurice, rédactrice et journaliste chez Com'ère.

J'ai déjà eu l'occasion de parler de Céline sur ce blog, depuis notre rencontre en février dernier elle est devenue une amie sur qui je peux toujours compter. :) Je vous laisse découvrir cette personnalité discrète, humaine et attachante.

Céline Maurice

Toi :

Pierre : Comment t'appelles-tu ?

Bonjour, bonjour... Je m'appelle Céline Maurice.

Pierre : Sous quel pseudonyme peut-on te retrouver sur internet ?

On me trouve sous le pseudo Celine Com'ère ou Agence Com'ère

Pierre : Quel âge as-tu ?

J'ai 28 ans bien tassés dirons-nous ;)

Pierre : Pourrait-on te qualifier de "web addict" ?

Tout à fait !

Pierre : Quels sont les services (web 2.0 ou non) et les logiciels que tu utilises tous les jours ?

Ils sont nombreux, mais si je dois lister les principaux : Twitter, Facebook, Scoop it, Analytics, Webmastertools, aHrefs, Skype...

Tes compétences :

Pierre : Quelles sont tes compétences ?

L'écriture, les mots, la recherche... Je suis diplômée de l'ISCOM Paris (Institut Supérieur de la Communication), section journalisme et multimédia. J'ai collaboré avec de nombreuses rédactions telles que M6, France 3, France Bleu, Radio Latina... Mon profil journalistique me permet d'avoir les capacités de recherche et la curiosité nécessaires à la rédaction d'articles de tout acabit. J'ai également pu travailler ma plume en fonction des aspects techniques liés à la rédaction web via une expérience de deux ans et demi en tant que chargée du SEO pour des coffrets cadeaux. Dans un secteur très concurrentiel, il a fallu redoubler d'efforts pour susciter l'intérêt des gens envers les produits proposés et, en parallèle, améliorer le positionnement du site sur des mots clés et expressions

Ta personnalité :

Pierre : Quelles sont les adjectifs qui te correspondent le plus :

Passionnée, enjouée, patiente ET impatiente, motivée, entrepreneur, confiante, battante et souriante :)

Ton métier :

Pierre : Quel est ton métier ?

Je suis conceptrice-rédactrice, chef de projet éditorial.

Pierre : Comment le définirais-tu pour un néophyte ?

Trouver le bon mot et le bon ton pour chaque communication, faire en sorte que le message diffusé soit parfaitement intégré par son lecteur.

Pierre : Pour toi, c'est quoi un entrepreneur ?

Un entrepreneur, c'est une personne qui va de l'avant, qui cherche sans cesse des idées même si il ou elle s'attarde déjà à en développer certaines... Un entrepreneur, c'est aussi quelqu'un qui sait se remettre en question pour pouvoir avancer

Pierre : Te considères-tu comme un entrepreneur ?

Oui

Pierre : Souhaites-tu un jour te lancer à ton compte ? Si oui pour faire quoi ?

A vrai dire... c'est fait avec mon agence éditoriale Com'ère !

Logo Com'ère

Ton projet :

Pierre : Peux-tu nous présenter Com'ère en trois mots clefs ?

Rédaction, Editorial, Communication

Pierre : Peux-tu me faire une présentation de l'agence ?

Com'ère est une agence de communication éditoriale spécialisée dans la rédaction de contenus. Puisque chaque mot possède son propre potentiel d'impact et que chaque support requiert le respect de différentes règles d'écriture et de diffusion, Com'ère accompagne les professionnels dans la réalisation, la rédaction, la correction (orthographe et syntaxe) et la propagation de l'ensemble de leurs communications. Je travaille à la fois sur la rédaction de contenus web optimisés pour les moteurs de recherche (contenu de site, articles de blog, etc.), la conception-rédaction de supports de communication (texte de plaquette commerciale, fiches produits catalogue, journaux internes, voix off vidéo, etc.), et la rédaction d'outils destinés aux médias (communiqué de presse, dossier de presse, etc.).

Pierre : D'où vient son nom ?

Ce nom représente plusieurs de mes idées et de mes lignes directrices : dans un premier temps c'est un nom à prendre au 25e degré... un pied de nez à certaines personnes rencontrées au cours de mes expériences... Mais c'est aussi une manière de faire valoir que les écrits de Com'ère permettront une bonne diffusion du message via du commérage positif ! Et puis, lorsque l'on décompose le nom, Com'ère c'est tout simplement « la communication dans l'ère du temps » !

Pierre : Comment as-tu eu l'idée de te lancer dans la création de Comère ?

J'avais, depuis plusieurs années déjà, différents projets extra-professionnels sur lesquels je m'investissais au niveau de la rédaction et de la communication ; des sites co-créés avec mon frère : handicap-job.com et savoir-inutile.com. J'ai toujours souhaité monter mon projet cependant, avant de me lancer, il me semblait judicieux d'aller vivre des expériences en agence, dans la presse et dans la comm de façon à pouvoir maîtriser les différentes manières de faire passer un message, mais aussi de peaufiner mon style !

Pierre : Depuis quand existe-t-elle ?

L'agence a été lancée en septembre 2012, à Annecy.

Pierre : Combien de temps passes-tu par jour à t'en occuper ?

Toute la journée, du café du matin à la tisane du soir...

Pierre : As-tu déjà créé d'autres projets avant ? Si oui, peux-tu nous en dire un peu plus ?

En effet, comme dit un peu plus haut, je travaille déjà depuis longtemps pour handicap-job et savoir-inutile. L'un de ces sites est une plate-forme de recrutement pour les personnes en situation de handicap et l'autre, un site de divertissement proposant des anecdotes à raconter en famille, entre amis, pour "briller en société". Tiens, par exemple Pierre... savais-tu qu'un mouton pouvait mémoriser les photos d'une cinquantaine d'autres moutons et s'en rappeler deux ans après ?... ;) Je suis donc chargée de communication / des partenariats pour les deux sites et anime le blog d'Handicap-job toutes les semaines via la rédaction d'articles d'actualités, de reportages, d'interviews.

Pierre : Quels conseils peux-tu donner à ceux qui voudraient se lancer dans la création de leur entreprise ?

Je souhaiterais simplement leur dire qu'il faut de la patience et de la stratégie. Un projet web, tout comme un autre projet, nécessite de la réflexion.

Culture web :

Pierre : Si je te parle de web2.0 qu'est-ce que cela t'évoque ?

Le web 2.0, pour moi, c'est une évolution vers la simplicité : simplicité de l'interactivité, de la diffusion, de la communication... pour tous ! C'est en ce sens que les réseaux sociaux ont fait leur BOOM ! Ce sont des outils permettant d'échanger simplement et rapidement avec une multitude de personnes et ce, sans être un as de la technologie !

Pierre : Quelles sont tes attentes par rapport au web de demain ?

Que ce soit en termes de référencement ou de lecture pour l'internaute, je souhaite que le web de demain continue à favoriser le contenu de qualité ! :) :) :)

Pierre : Quelles sont d'après toi, les blogueurs les plus influents dans leurs domaines ?

Miss Seo girl est une jeune blogueuse influente et montante pour ce qui est du SEO. Après, de part ma profession, je balaye de nombreux secteurs d'activités : ex en déco Caroline Munoz ou Julie Hembert sont des blogueuses très influentes.

Conclusion :

Pierre : Une idée d'une prochaine personne à interviewer ?

Oui je citerais justement Alexandra Martin alias Miss SEO girl ou bien encore Suzanne Labartino, la créatrice d'une toute nouvelle plate-forme de co-hébergement entre coureurs : Runners & CO. C'est en fait un site qui surfe sur plusieurs marchés dans l'ère du temps : le marché du collaboratif et les réseaux sociaux "de niche", axés sur le sport.

Pierre : Merci d'avoir répondu à mes questions et à très bientôt sur Narcissique Blog.

Tout simplement un grand MERCI pour m'avoir accordé du temps Pierre !

Retrouvez Céline de l'agence Com'ère sur Facebook et sur Twitter : Agence Com'ère.

Pierre

Interview de Céline Maurice par Pierre pour Narcissique Blog le 08/12/2013

Interviews

#21 Interview de Julie Robveille - StudioVentilo

Aujourd'hui je vous propose l'interview de Julie Ventilo web-marketeuse chez StudioVentilo.

Elle va présenter son parcours et les raisons qui l'ont poussé à lancer sa propre entreprise de marketing web.

Toi :

julie_robveille.jpg

Pierre : Comment t'appelles-tu ?

Bonjour, je m'appelle Julie Robveille et @julie_ventilo sur Twitter.

Pierre : Quel âge as-tu ?

J'ai 35 ans. Euh non, je viens d'avoir 36, j'allais oublier !

Pierre : Pourrait-on te qualifier de "web addict" ?

Oui, je pense que cela me qualifie bien. Mais il est impossible de faire du web marketing si on est pas web addict et passioné. Ce n'est pas un gros mot pour moi, au contraire c'est une qualité !

Pierre : Quels sont les services (web 2.0 ou non) et les logiciels que tu utilises tous les jours ?

Comme tu peux t'en douter, ils sont nombreux. Mes préférés et que j'utilise quotidiennement sont : Scoop-it, Google Reader, Hootsuite, buffer, Google analytics, et bien sûr market samouraï pour le web marketing... Une appli bien pratique aussi c'est IFTTT qui permet d'automatiser certaines actions sur internet.

Je m'initie depuis peu aussi au montage vidéo. Je commence une web série qui s'appelle « Ils font le web ». Le principe c'est de courtes interviews de femmes et d'hommes qui évoluent sur le web : web entrepreneurs, webmarketeurs ou encore des experts (SEO, rédaction web, etc). Et puis lire, questionner, partager et ne jamais arrêter d'apprendre car le secteur du social média est en constante évolution et si on veux rester au top, il faut se former en continu. Mais cela vaut pour tous les domaines d'activités, non ?

Pierre : Souhaites-tu faire un complément de présentation pour que l'ont puisse mieux te connaître ? Tes compétences par exemple ?

Oui, je suis une marketeuse de souche. J'ai suivie des études en école de commerce puis j'ai fais un MBA aux Etats-Unis. J'ai ensuite plongé dans la communication en agence chez DDB Paris. C'est là que j'ai vraiment mesuré l'impact du contenant sur le contenu. Il faut avoir un message certes, mais il ne faut pas oublier le contenant. Pour moi, pour être bien compris, un message doit donner envie d'être lu ou reçu. D'ou l'importance de travailler la forme des messages que ce soit une vidéo, un article ou même un tweet. Par exemple, regardes le succés des infographies ces dernières années. Elles donnent des informations, elles sont faciles à lire et jolies à regarder. C'est aussi simple que cela !

Pierre : Ta personnalité ? Voici quelques adjectifs, dis-moi ceux qui te correspondent le plus : passionnée, motivée, impatiente, entrepreneuse, confiante ?

C'est possible de tous les choisir ?

Je suis passionnée par ce métier de consultante social media.

Motivée car la passion motive toujours, n'est-ce pas ? Je n'ai pas besoin de me motiver pour aller travailler et ça, ça n'a pas de prix !

Impatiente car j'aimerais que tout aille très vite, trop vite parfois.

Confiante, car c'est un secteur en plein boom qui n'en est pour l'instant qu'à ses premiers balbutiements. Donc je suis confiante pour l'avenir de ce métier. Des formations en community management fleurissent de tous les côtés en ce moment et c'est compréhensible vu la demande en constante croissante. D'ici quelques années, le métier se sera vraiment stucturé et ce ne sera pas plus mal pour éviter certaines dérives...

Pierre : Quel est ton métier ?

J'accompagne les entreprises et les personnes dans leur communication digitale. Je les conseille et les guide pour qu'elles se retrouvent dans la jungle des réseaux sociaux. De premier abord, les réseaux sociaux pour l'entreprise peuvent paraître inaccessibles, mais avec un peu de travail et de volonté on arrive rapidement à de gros bénéfices. En effet, la vitrine que leur offre les réseaux sociaux est une opportunité pour les petites entreprises. A moindre côut, par rapport à une communication « classique », elles peuvent s'adresser directement à leur clients et prospects. Ils suffit d'être présent (au bon endroit) et visible (de la bonne manière) sur internet. Pour toute entreprise, il serait vraiment dommage de manquer le train des réseaux sociaux.

Pierre : Pour toi, c'est quoi un entrepreneur ?

C'est quelqu'un qui a une vision et qui mets toute son énergie pour atteindre ses objectifs. Pour illustrer cela, je reprends une phrase de Nolan Bushnell qui fait sens : « Le véritable entrepreneur est un faiseur, pas un rêveur ».

Pierre : Te considères-tu comme un entrepreneur ?

Oui.

logo_studioventilo.jpg

Pierre : Comment as-tu eu l'idée de te lancer dans StudioVentilo ?

Après des années de salariat, j'ai eu besoin d'entreprendre justement. Je voulais devenir mon propre boss avec tout ce que cela implique, les bons côtés comme les mauvais.

Pierre : Combien de temps passes-tu par jour à t'en occuper ?

Beaucoup de temps, c'est mon business donc il faut le faire décoller. Avec une bonne organisation, j'arrive à cumuler ma vie de maman avec ma vie de blogueuse sur StudioVentilo. Mais comme beaucoup de gens j'aimerais que les journées soient plus longue !

Pierre : As-tu déjà créé d'autres projets avant ? Si oui, peux-tu nous en dire un peu plus ?

Oui j'ai eu d'autres blogs dont un sur le bio et le développement durable en Isère que vous pouvez retrouver sur La loupiote du bio. Un projet perso dans lequel j'ai fais beaucoup de rédaction, plus de 120 articles en un an mais que je ne touche plus trop par manque de temps malheureusement... J'ai plein d'autres idées de blog, si je m'écoutais j'en aurais une dizaine, mais ce serait vraiment pas raisonnable, j'ai simplement pas le temps !

Pierre : Quels conseils peux-tu donner à ceux qui voudraient se lancer dans la création d'un projet web ?

Pensez à l'internaute avant toute chose. Donnez quelque chose à votre visiteur qu'il ne trouve nul part ailleurs, avoir un petit plus qui vous démarque. Un autre conseil serait d'être généreux, partager, c'est la base des réseaux sociaux, c'est ce qui leur donne du sens.

Culture web :

web_marketing_grenoble.jpg

Pierre : Si je te parle de web2.0 qu'est-ce que cela t'évoque ?

Un espace qui devient de moins en moins virtuel. La frontière entre le monde digitale et « la vraie vie » n'existe presque plus.

Pierre : Quelles sont tes attentes par rapport au web de demain ?

Comme beaucoup, que le web reste un espace de liberté et que les grosses multinationales ne s'approprient pas internet.

Pierre : Quelles sont d'après toi, les blogueurs les plus influents dans leurs domaines ?

Mitch Joel (Twistimage), Brian Solis (Altimeter Group), Dan Zarrella, ReadWriteWeb, Social Media Examiner, pour ne citer qu'eux aux Etats-Unis.

En France, je peux citer :

  • Loïc Le Meur, organisateur de LeWeb qui n'est plus vraiment blogueur mais il est vraiment influent dans le secteur du digital.
  • Christophe Ramel, que j'ai interviewé au Web in Alps en décembre.
  • Laurence Galambert qui a vraiment un ton ludique et accessible à tous qui fonctionne vraiment bien et pleins d'autres que je côtoie tous les jours sur Twitter.

Sinon pour la détente, j'aime bien serialmother, une blogueuse maman rigolote et Maxi Best Of McMaman, une maman assez trash mais qui permet de déconpresser !

Pierre : Peut-on avoir une exclusivité sur StudioVentilo pour les lecteurs de Narcissique Blog ?

Je vais te gâter car j'ai plusieurs exclu pour vous !

La première c'est que je viens de lancer une web série sur mon blog intitulée « Ils font le web ». J'ai envie de donner la parole à ces professionnels, dont le coeur de métier est le web. Ce sera des professionnels du web comme toi, par exemple, des blogueurs, des community managers, des développeurs ou encore des référenceurs mais aussi ceux qui font du business sur le web (e-commerce, consultant, expert...).

Je profite de ton interview d'ailleurs pour lancer un appel : si vous voulez parler de votre web business sur StudioVentilo, contactez-moi et j'arrive avec la caméra ! ».

Deuxième exclu c'est que je veux lancer des apéros-rencontres des acteurs du web grenoblois. Ces rencontres seront informelles et seront l'occasion de se rencontrer une fois par trimestre autour d'un verre pour échanger, discuter... Donc, ceci est un appel du pied aux motivés, contactez-moi pour en discuter ! Parce que le web c'est bien, mais parce que les rencontres IRL c'est important aussi !

Je prépare aussi pleins de nouveautés pour 2013. Des améliorations du site, des nouveaux formats de news, plus de services pour mes lecteurs, des interviews... Il est bien mon teasing ?

Pierre : Merci d'avoir répondu à mes questions et à très bientôt sur Narcissique Blog.

Merci Pierre et merci de m'avoir invité sur Narcissique Blog ! à bientôt !

Pierre

Interview de Julie Robveille par Pierre pour Narcissique Blog le 05/12/2012

Reflexions

Et le mérite dans tout ça ?

Quand j’étais petit et que je n’étais pas grand, mes parents m’ont appris tout un tas de choses. Être polis, ne pas mettre ses mains sales dans la bouche, mais également des valeurs fondamentales pour le domaine professionnel : faire des études, se donner à fond. Tout ça pour obtenir un bon travail, une bonne rémunération, une promotion…

Ils ont pris exemple de leur propre expérience, sans diplômes valorisants. Papa est en haut qui fait des travaux, maman est en bas elle fait la compta… Ils se sont toujours donné le maximum, avec à la clé des opportunités (un licenciement économique et une promotion avec un salaire moins élevé), mais n’ont jamais cessé de croire en la valeur des diplômes et du mérite dans le travail de la société actuelle.

Mais ça, c’était avant le drame. Avant la crise…

Lire la suite...

CultureNos lectures

Livre : La semaine de 4 heures par Timothy Ferriss

J'ai terminé la lecture du passionnant ouvrage La Semaine De 4 Heures de Timothy Ferriss.

Après avoir réfléchis ses derniers jours aux différents concepts présentés, je ne peux que vous inviter à vous le procurer et à vous pencher dessus.

En deux mots, je crois que ce livre pourrait être décrit comme un véritable manifeste que devrais disposer tout entrepreneur.

Au programme : 1 véritable mode de vie, de bonnes idées, du business, de la mobilité, la fin de la routine...

Je n'ai malheureusement guère le temps de vous livrer une analyse en détail du livre. Mais si vous souhaitez, une présentation de qualité, et une analyse quasi-exhaustive, je vous invite à consulter celle de Olivier Roland sur son blog Des livres pour changer de vie.

La facilité d'accès à ce livre est véritablement déconcertante à mon gout. Et même si la solution proposée par l'auteur est réellement décalée, et que peu de personnes feront le grand saut. Vous trouverez de riches conseils pour disposer de la meilleur façon d'un bien précieux : le temps ;)

- page 1 de 4