Narcissique Blog Flux RSS

Notre regard sans concession sur le monde actuel à travers les yeux de passionnés.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

La vie du blog › Les Chroniques Narcissique

Les Chroniques Narcissique - Prélude

2071 Savoie City, Maison de retraite A l'ancêtre Jovial

Un vieil homme vouté, lourdement appuyé sur sa cane d'un coté, et sur ses deux petits enfants marchait lentement dans le couloir, la moquette épaisse et moelleuse, d'un rouge délavé étouffait le son des pas si bien que seul les craquements rhumatiques du vieillard étaient audibles. L'homme de taille moyenne, de large carrure était maintenant vouté, enrobé. Ses rares cheveux coupés courts ne cachait pas les cicatrices sur son crâne, mais malgré cela et ses épaisses lunettes (une antiquité qu'il s'obstinait à porter, malgré les progrès en chirurgie oculaire) son regard restait celui d'un homme cultivé et il brillait de malice. Les enfants un garçon et une fille d'une dizaine d'année était ravis d'aider leurs grand père comme tous les samedis la visite hebdomadaire.

Arrivé dans le hall le vieillard détailla les nouveaux arrivants, soudain il se raidit dans les bras des enfants et devin blanc comme un linge. Les enfants inquiets regardèrent dans la direction de leur grand père, celui ci fixait un homme de haute taille qui devais avoir dans la soixantaine, avec une magnifique chevelure blanche qui lui tombait sur les épaules. Le vieux repris ses esprits et demanda aux enfants de le ramener au plus vite dans sa chambre. Les enfants lui demandèrent ce qu'il se passait. "Rien j'ai vu un fantôme, c'est une longue et vieille histoire.

- Raconte nous Papy, s'il te plait, implorèrent les deux enfants.
- D'accord laissez moi boire un verre d'eau et asseyez vous sur mon lit.

L'homme se servit un verre d'eau tiré d'une bouteille en verre sortie du mini bar de sa chambre, en versa 2 doigt dans un verre de propreté douteuse et vida le reste de la bouteille à même le goulot. Les enfants eurent le temps de voir le mot Vodka sur l'étiquette avant que la bouteille ne finisse à la poubelle. L'ancien s'installa dans son fauteuil et commença son récit.

maison-de-retraite.jpg

Tout commença l'année de mes 18 ans, je venais d'avoir mon bac, et un ami de l'époque m'avais proposé un travail très bien payé selon lui ou il suffisait d'écrire. Ayant besoin d'argent pour m'acheter à boire j'acceptais son offre et il me conduisit aux locaux de sa création : Narcissique Corp.

L'immeuble flambant neuf, comportait une dizaine d'étages. Le hall d'entrée à lui tous seul était aussi vaste qu'un terrain de handball, le luxe était partout : de riches peinture, une moquette épaisse, des boiseries à foison, mais pas un seul employé visible. Mon nouveau patron me conduisit vers une petite porte discrète que je n'avais pas remarquée, une petite pancarte en or portant l'inscription "privé" y était accrochée. Mon hôte sorti de sa chemise une petite clef accroché à une chaine du même métal autour de son cou, "Du titane" répondis t-il à mon coup d'œil interrogateur.

Il introduisit la clef à moitié dans la fente de la serrure tourna 2 tours dans le sens trigonométrique, l'enfonça complètement et effectua un tour dans le sens des aiguilles d'une montre."Mesure de sécurité" me dis encore Pierre pendant que de nombreux déclics retentissaient.
- Ah répondis-je et si on se trompe ou que l'on essaie de forcer la serrure ?
- Et bien l'auteur serais dans l'incapacité de recommencer m'expliqua Pierre avec un sourire carnassier découvrant une canine affutée.
Enfin la porte s'ouvrit et je découvrit avec surprise qu'elle mesurait plusieurs centimètres d'épaisseur. Au delà un couloir menait à une seconde porte.
- Combien y a t-il d'employé ? Demandais-je tandis que nous parcourions le couloir long d'une vingtaine de mètres.
- Vous êtes le deuxième. Vous rencontrerez Thomas aujourd'hui au passage attention aux mur, tout mouvement suspect et des laser vous dissuaderais de continuer, mais ne nous en faite pas, avec moi vous ne risquez rien.
Nous arrivâmes à la porte, celle-ci en bois que le maitre des lieux ouvrit à la main. Un petit train nous attendait, nous montâmes sur l'un des sièges, Pierre actionna un bouton et le véhicule s'ébranla en s'engouffrant dans un tunnel noir. Les rails s'inclinaient de plus en plus nous plongeant dans les entrailles de la terre.

- Ou allons nous ?
- Vous le saurez bien assez tôt Serge.

Le train prit de la vitesse, la pente s'intensifiait, le noir était complet, une barre de sécurité se referma sur moi et je suis sur d'avoir fait un looping. Nous arrivâmes enfin à une autre porte blindée. elle s'ouvrit et je vie par une large baie vitré les locaux de ma nouvelle entreprise. Une vaste étendue de canapé, d'ordinateur et tout ce dont peut rêver un employé.

Pierre commença à m'expliquer mon travail, qui consistait à trouver l'inspiration, écrire des articles de qualité et pertinents comme mon collègue Thomas que je n'ai pas encore vu. J'étais étonné de tous les moyens pour que les employés se sentent à l'aise et travaillent au mieux de leur capacité. C'est ainsi mes enfants que je découvris les dessous de Narcissique Corp.

Comme vous l'aurez surement compris... ou non d'ailleurs, les Chroniques Narcissiques font leurs arrivée ! Suivez dés à présent, la vie des rédacteurs dans une suite de récits fictifs (ou non ?)

A très bientôt pour la suite :)

Crédits photo

Rentrée des classes

Début de la transmission ... - objet du message : Rentrée des classes .... - destinataire : toutes personnes ayant dépassé son quota autorisé de vacance - message :

Narcissique Corp demande à tout ses sujets de bien vouloir quitter leur zone de repos estivale et de rejoindre au plus vite le centre de travail pour fournir sa dose annuel de travail.

Merci de votre attention,

Narcissiquement votre ...

Fin de transmission ...

Ouf ... j'ai enfin finis de rédiger cette missive, qui arriveras ce soir dans les boites mails du monde entiers. Pas évident d'être Maitre Du Monde (MDM pour les intimes) tout les jours.

Autour de moi c'est le vide, les bureaux sont désespérément vide de toute agitation, pas la moindre trace de vie dans cette grande tour qui abrite le siège de Narcissique Corp.

Rentrée des classes

Je suis donc le seul à être rester dans ces bureaux pour l'été. Heureusement que j'ai pus aller me dégourdir les jambes à Paris et en Allemagne (une semaine à chaque fois) sinon ils m'aurait retrouvé ankylosé devant mon écran à la rentrée, ça ne colle pas avec mon personnage (sadique forcément).

Thomas à eu le temps d'aller se dorer la pilule à l'étranger et d'essayer sur quelques touriste ses nouveaux outils de tortures. Il faut bien qu'il reste en forme si il veut survivre à la rentrée.

Serge et Stéphane n'ont pas eu assez de boulot cette année (pensé à augmenter leur charge de boulot de 150% dés demain) ils ont donc fait du rabe cet été.

Nous avons perdu la trace de Jennifer cet été, je pense que c'était une mauvaise idée de la laisser pendre des vacances ... à ne pas refaire l'année prochaine.

Il y a mot que tous redoute aujourd'hui, le mot : rentrée. Ce mot qui veut dire, retour au travail, et fin des vacances (pour ceux qui en on eu !).

On va donc atténuer ça en vous souhaitant au nom de toute l'équipe qui fait Narcissique Blog tout à long de l'année :

Bonne rentrée à tous et que cette année soit placé sous le signe du renouveau et de la consolidation de vos projets.

Narcissique Blog ne reste pas sur la carreau et devrais continuer sa mue entamé au début de l'année 2008.

En effet comme vous avez pus le voir, les catégories ont été refondues et sont surement amené à encore évoluer pour mieux classifier la masse d'articles que nous publions à longueur d'année, l'interface graphique de se blog évolue par petite touche pour arriver à quelque chose qui nous plait et qui nous permet de continuer à privilégier le contenu à la forme.

Nous allons continuer à publier cette année, à notre rythme, en effet je vous rappel que cet espace d'expression n'est pas là pour fournir une information exclusive avant les autres (il y en as déjà trop qui font la course à l'exclusivité), mais bien une information qui nous plait et qui as été ré-écrite par une équipe éditoriale intransigeante (là on parle de tout ceux qui écrivent ici !).

Nous sommes tous des passionnés, passionné de vie avant tout, et passionné de technique ensuite (que ce soit développement web, ou applicatif, conseils, suivi de projet, marketing, graphisme, télécommunications, réseaux, informatique, etc.). Nous écrivons ce qui nous plait quand cela nous plait et on as le bonheur de voir que vous être de plus en plus à nous lire régulièrement.

Merci à vous et bonne rentrée,

L'équipe de Narcissique Blog