Narcissique Blog Flux RSS

Notre regard sans concession sur le monde actuel à travers les yeux de passionnés.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Interviews

Dans cette catégorie sont classé les différentes interviews que nous avons réalisés.

Ces interviews sont principalement axées sur les acteurs du web (entrepreneurs, journalistes, webmasters, graphistes etc ...)

Si vous souhaitez vous aussi êtres interviewé ou alors si vous connaissez quelqu'un susceptible d'être intéressé n'hésitez pas, contacter nous !

#20 Interview de Clément Jobeili - Fondateur de YurPlan

Aujourd'hui je fait l'interview de Clément Jobeili l'un des fondateurs de Yurplan le service de billetterie qui monte en ce moment !

yurplan_banniere.png

Toi :

Pierre : Comment t'appelles-tu ?

Hello ! Je m'appelle Clément JOBEILI

Pierre : Sous quel pseudonyme peut-on te retrouver sur internet ?

Vous pouvez me trouver sous le pseudo de dator ou @clementj sur twitter !

Pierre : Quel âge as-tu ?

J'ai 25 ans.

Pierre : Pourrait-on te qualifier de "web addict" ?

Carrément ! Je suis un mordu de web!

Je suis présent sur le web depuis déjà un moment et j'adore tout ce qui touche à ce monde ! J'ai commencé relativement tard (16 ans) mais j'ai tout de suite mis les mains dans le cambouis. j'ai adoré ça !

Pierre : Quels sont les services (web 2.0 ou non) et les logiciels que tu utilises tous les jours ?

J'en utilise plein !

Les grand classiques:

  • Gmail
  • Facebook
  • Twitter
  • Youtube
  • Github

ou d'autre plus pro:

En logiciel : Sequel pro, Sublimetext2, Skype, Dropbox, Alfredapp, etc. :)

Pierre : Souhaites-tu faire un complément de présentation pour que l'ont puisse mieux te connaître ?

Je suis un fan de musique électronique ! Voila. c'est tout :D j'aime le mystère (avec l'accent de Yves Camdeborde ^^)

Clément Jobeili

Tes compétences :

Pierre : Quels sont tes compétences ?

Je suis diplômé de l'école SUPINFO et je me suis spécialisé dans le développement d'application Web et Web Mobile. En gros : tout ce qui est réfléction, mise en place et écriture de logiciels.

Pierre : Es-tu un programmeur/une programmeuse ?

Yes ! Un fana de programmation ! et fier de l'être !

Pierre : Si oui, quels langages de programmation maîtrises-tu ?

Je suis très à l'aise en PHP (symfony, Symfony2), en Javascript, en HTML5 et tout ce qui touche au web de prêt ou de loin.

Pierre : Comment as-tu commencé la programmation ?

J'ai commencé la programmation quand j'avais 16 ans. A cette époque je jouais aux jeux vidéos plus que de raison. J'avais une equipe CS qui avait besoin d'un site. C'est là ou j'ai commencé à travailler sur un CMS pour Gamer (Nuked Klan) et à fournir des thèmes gratuits :)

Pierre : Qu'est-ce qui te motive dans le développement ?

Ce qui me motive le plus, c'est l'apprentissage continu. J'adore apprendre de nouvelles technos et de les utiliser directement sur un petit projet pour tester. C'est l'avantage de notre métier, on peut tester rapidement sans coût (ou presque) et j'adore ça. L'échange avec les autres passionnés est aussi quelque chose qui me motive. Je me rends souvent à des meetups ou rendez vous entre développeurs pour discuter et échanger avec des "confrères" .

Pierre : Qu'est-ce que cela t’apporte ?

Ce sentir utile, se sentiment de réussite lors de la résolution d'un problème et l'apprentissage en continue. C'est très important de ce tenir informé de ce qui se passe dans le monde dans lequel on évolue.

Ta personnalité :

Pierre : Voici quelques adjectifs, dis-moi ceux qui te correspondent le plus (tu peux en ajouter) : passionné, impatient, motivé, entrepreneur, confiant

Je vais supprimer confiant car je dois être la personne la moins confiante du monde. ^^ Par contre passionné, motivé, entrepreneur et impatient ça c'est sur ! On va rajouter aussi très curieux aussi.

Ton métier :

Pierre : Quel est ton métier ?

Actuellement je suis directeur technique d'une jeune startup nommé YurPlan, nous fournissons des outils de gestion d'évènement pour particuliers, associations et organisateurs professionnels .

Pierre : Pour toi, c'est quoi un entrepreneur ?

A la base un entrepreneur c'est quelqu'un qui a une idée et qui la met en place. Ensuite je dirais que c'est une personne qui ne lâche rien, écoute ses utilisateurs et fait des choix même si cela lui en coûte.

Pierre : Te considères-tu comme un entrepreneur ?

Yes, mais pas autant que certaines personnes que je connais !

yurplan-blanc.png

Ton projet :

Pierre : Peut tu nous présenter Yurplan en trois mots clefs ?

Alors YurPlan en 3 mots ?

  • Evènement
  • Billetterie
  • Géolocalisation

Pierre : Peux-tu me faire une présentation du service ?

YurPlan est une plateforme sociale pour la création d’évènement avec billetterie destinée aux organisateurs professionnels (entreprise, association..) et aux particuliers.

Un utilisateur peut créer son évènement avec ses amis en utilisant des outils d'organisation très pratique (sondage de date, liste de courses, etc) et chercher les évènements qui se déroulent autour de chez lui.

Un organisateur pro peut créer un évènement disponible pour tout le monde et mettre en place un module de vente en quelques minutes et commencer à vendre directement sur internet.

C'est un peu le "Social Party Planner" (avec l'accent américain of course).

Nous avons déjà travaillé avec de grands noms comme :

et j'en passe !

Pierre : D'où vient son nom ?

Le nom vient de la concaténation de Your et Plan (ton plan, ton activité). Nous avons ensuite enlevé le "o" pour un nom de domaine réduit :)

Pierre : Comment as-tu eu l'idée de te lancer dans Yurplan ?

Francois et Remy (mes deux associés) avait une idée un peu identique mais ne se connaissait pas. Je les ai donc mis en relation et les idées ont commencés à arriver. J'ai rejoins l'équipe pendant la création de la première version.

Une fois que la première version fut sortie, nous avons récolté les premiers retours utilisateurs et avons travailler dans ce sens là!

Pierre : Depuis quand existe-t-il (date de la première version, et principales dates de "sa vie") ?

Alors YurPlan a existé sous plusieurs formes depuis 1 an et demi :)

  • Première version sortie Juillet 2011 sans billetterie, pour tester les outils d'organisation. La billetterie nous avait été suggéré plusieurs fois par nos utilisateurs et nous avions eu cette idée, ce fut donc logique de sortir ce module.
  • Sortie avec billetterie : Février 2012.
  • Nouveau design Juin 2012.

Pierre : Peux-tu me donner quelques chiffres en rapport avec Yurplan ?

Il y a environ 15.000 membres sur le site ainsi que 200 organisateurs utilisant le service régulièrement.

Pierre : Combien de temps passes-tu par jour à t'en occuper ?

Toute la journée :D

Pierre : Quelles interaction à tu avec tes visiteurs/utilisateurs/membres/clients (barrer la/les mentions inutiles) ?

Quand on monte une startup on doit avoir une attention toute particulière pour les clients et utilisateurs, même si ce n'est pas, à la base, votre travail. J'ai une formation technique, mais je réponds au mail, je fais du prospect, etc. Il faut avoir plusieurs casquettes au début. ^^

Pierre : As-tu déjà créé d'autres projets avant ? Si oui, peux-tu nous en dire un peu plus ?

J'avais lancé un blog (dator.fr) qui réunissait chaque jour plus de 1500 lecteurs. J'en était très fier ! Mais au fur et a mesure j'ai eu du mal à l'entretenir. Peut être qu'un jour je retrouverais l'envie et le temps de me relancer !

Pierre : Quels conseils peux-tu donner à ceux qui voudraient se lancer dans la création d'un projet web ?

Foncez ! On n'a qu'une vie et qui ne tente rien n'a rien ! Simple non ? :)

Culture web :

Pierre : Si je te parle de web2.0 qu'est-ce que cela t'évoque ?

Utilisation de technologies déjà existante (AJAX, Comet, temps réel, etc.) mais utilisées dans le but d'aider et de faciliter la vie de l'utilisateur tout en rendant le web plus rapide.

Ainsi que le Web Social avec Facebook, Twitter, etc.

Pierre : Quelles sont tes attentes par rapport au web de demain ?

Certaines de mes attentes ont déjà été accomplies, beaucoup de site fournissent leur API donc plus de web ouvert.

Maintenant c'est l'heure des appareils connectés à internet. Ce qui rajoute dans la magie dans ce que l'on fait tout les jours, et ça c'est le plus beau des retours !

Pierre : Quelles sont tes sites internet favoris ?

YurPlan (^^), betaseries ( je suis un fan de séries aussi…), github pour le code et soundcloud !

Pierre : Quelles sont d'après toi, les blogueurs les plus influents dans leurs domaines ?

  • Eric Dupin pour le blogging geek/high-tech !
  • Alex de Tuxboard pour le fun
  • Christophe de Kriisiis pour le social

En plus ce sont tous des Lyonnais !

Conclusion :

Pierre : Une idée d'une prochaine personne à interviewer ?

Francois Sede :) Mon associé ou Jeremy Noble, créateur de DandyFrog et Ecommere!

Pierre : Peut-on avoir une exclusivité sur Yurplan pour les lecteurs de Narcissique Blog ?

YurPlan possède une application iPhone pour les utilisateurs qui permet de chercher des évènements autour d'eux et de réserver des places directement depuis leur téléphone. La prochaine évolution, les push notifications pour être notifié dès que quelque chose d'intéressant c'est passé sur YurPlan.

Et un cadeau de Noël arrive pour les organisateurs pro au niveau de la billetterie !

Pierre : As-tu une question à me poser à laquelle tu souhaite que je te réponde ?

Non, pas vraiment :) mais je te remercie pour cette interview !

Pierre : Souhaites-tu rajouter autre chose ?

Merci beaucoup pour cette petite interview très sympathique! A très vite :)

Merci d'avoir répondu à mes questions et à très bientôt sur Narcissique Blog.

Pierre

Interview de Clément Jobeili par Pierre pour Narcissique Blog le 08/12/2012

#19 Interview de Sébastien Schropff - Créateur de Onetous

Aujourd'hui j'interview Sébastien Schropff, le fondateur de Onetous : le réseau social des activités liées aux hobbies et passions.

Sébastien Schropff

Toi :

Pierre : Comment t'appelles-tu ?

Sébastien Schropff… Une seule voyelle pour 7 consonnes, faites mieux !

Pierre : Sous quel pseudonyme peut-on te retrouver sur internet ?

Sebiacy est mon principal pseudonyme sur le Net, j’en avais d’autres, mais ils sont délaissés (et c’est peut-être mieux ainsi ! :p )

Pierre : Quel âge as-tu ?

Je file sur mes 30 ans, c’est pour dans quelques mois.

Pierre : Pourrait-on te qualifier de "web addict" ?

Si avoir connu les bip bip bip stridents et avoir été émerveillé par du 14,4 bps, alors oui, je suis un Web Addict !

La première fois que j’ai découvert l’informatique, je devais avoir 4 ou 5 ans. Et le Net, ça devait être en 94… Dans les deux cas, j’étais déjà émerveillé par le monde de possibilités que je voyais derrières ces écrans en 320*240 !

Mon premier programme informatique, j’avais 8 ans. Mon premier site web, j’en avais 16, c’était en 99. Pour ce dernier, il avait déjà un but business ;-)

Pour le reste je me passionne de toutes les nouveautés sur le Web et les nouveaux usages qu’elles promeuvent. Je dirais que je suis un early adopter : je teste tout (ou presque) !

Pierre : Quels sont les services (web 2.0 ou non) et les logiciels que tu utilises tous les jours ?

Onetous ? Sinon les grands classiques : Les mails (et oui), Google et ses nombreux appendices (Chrome, Analytics, gmail, Picassa…), Facebook (plutôt pour le côté personnel, il était en Anglais quand je l’ai connu), Twitter (adopté sur le tard, je l’use pour la curation d’info, la veille et les relations pro), Viadeo (une préférence pour le frenchie, mais j’utilise aussi LinkendIn). Et Skype, indispensable. Tout comme Dropbox. Pour la zic, je reste fan de Winamp depuis qu’un ami me la fait connaitre fin 90’, et Spotify. VLC pour la lecture vidéo. Voilà pour mes outils quotidiens, avec la suite Office bien sûr, je suis un fan inconditionnel du tableur !

Bref, que du bien connu : je teste, mais je reste fidèle aux outils les plus plébiscités.

Pierre : Souhaites tu faire un complément de présentation pour que l'ont puisse mieux te connaître ?

Pour faire court, je dirais que je suis un passionné. Dès qu’un truc me plait, je me lance à fond dedans et essaye d’en retirer le plus de bonheur possible. Parfois fatiguant pour les autres, mais c’est ma façon de vivre : croquer la vie à pleines dents et être au plus possible positif. Parapente, ski, Web, Science, Onetous, relations sociales… sont quelques-unes de mes nombreuses passions. Et j’espère pouvoir étendre cette liste ! Là aussi, j’aime tester le maximum d’activités et d’idées possible. Je dirais que je suis assez créatif : pas dans le sens de l’art, mais sur le fait d’imaginer de nouveaux concepts, de tenter d’anticiper la vie dans le futur, etc. Parfois dur à suivre ;-)

Enfin, j’adore discuter et faire des rencontres, alors n’hésitez pas (seb at onetous.com) !

Pour le côté pro, je suis (ou plutôt j’étais) un cancre qui a réussi à décrocher un Master Marketing Vente. Pendant quelques années, j’ai ensuite été commercial dans une boite de service de communications électronique, je m’occupais de grands comptes et… je me suis ennuyé. Je suis donc parti sur l’entrepreneuriat et je ne le regrette pas une seule fois !

Tes compétences :

Pierre : Quelles sont tes compétences ?

Négociation commerciale, vente, gestion de projet et gestion tout court, marketing et management sont mes principales compétences. Ensuite, en tant qu’entrepreneur, il faut savoir toucher un peu à tout. Tant mieux, j’adore ça : être autodidacte et multicartes. Suffit d’être curieux et d’aimer les défis.

Pierre : Es-tu un programmeur/une programmeuse ?

Non, pas le moins du monde. Gamin, j’ai fait quelques programmes en Basic, mais j’ai vite vu que je préférais être utilisateur ;-)

Tout au plus suis-je capable de créer un site statique et basique. Il y a de vrais génies dans ce (ces ?) domaine(s), je préfère m’entourer d’eux et me concentrer sur les besoins, usages et expérience utilisateur (c’est beaucoup plus facile ! :p) Je n’ai pas dit que j’étais cancre ?

Pierre : Si oui, quels langages de programmation maîtrises-tu ?

Au sein de Onetous, nous utilisons les grands classiques Web, en brut : html5, PHP, JavaScript, MySQL (un langage ça ?)… Mon associé et ami Benoit sait tous les manier avec brio !

Pierre : Comment as-tu commencé la programmation ?

En piquant un bouquin de Basic à mon père pour programmer quelques jeux… je devais avoir 8 ans.

Pierre : Qu'est-ce qui te motive dans le développement ?

Je ne développe pas moi-même, mais ce n’est pour autant que le développement (=la matérialisation de concepts) ne me motive pas. Je dirais que c’est juste le fait de pouvoir matérialiser des idées en des usages réels, sous contrainte de… Non, en fait il n'y a pas de contraintes, il n'y a que de la créativité pour contourner les difficultés ;-) Voir ensuite des personnes aimer utiliser ce concept est la plus grande des satisfactions (et donc la plus grande des motivations pour parvenir à ses objectifs).

Pierre : Qu'est-ce que cela t’apporte ?

Je me sens utile, je fais ce qu’il me plait, et ça me suffit. Si ça pouvait m’apporter un peu de beurre dans mes épinards, ce serait l’idéal ;-) Mais ça va venir !

Ta personnalité :

Pierre : Voici quelques adjectifs, dis-moi ceux qui te correspondent le plus (tu peux en ajouter) : passionné, impatient, motivé, entrepreneur, confiant

Passionné, je l’ai déjà dit. Pour le reste, tu vises assez bien : motivé, entrepreneur, leader, enthousiaste, libre, idéaliste, perfectionniste, autodidacte, ambitieux, pragmatique (si si, ça peut coller avec idéaliste), ouvert, épicurien, curieux… Après, j’ai aussi les défauts de ces adjectifs qualificatifs…

Ton métier :

Pierre : Quel est ton métier ?

Entrepreneur Web (Cofondateur et CEO @ Onetous)

logo-onetous.png

Pierre : Pour toi, c'est quoi un entrepreneur ?

C’est matérialiser ses idées et les mettre aux services des autres. C’est savoir écouter, reformuler et trouver des solutions aux problèmes. C’est aussi se planter des dizaines de fois et savoir l’accepter pour rebondir (ça ne veut pas dire que le projet coule pour autant, juste que le chemin est jalonné de petites erreurs qui, si on y survit et si on en apprend, vont renforcer la capacité à le mener à terme). C’est avant tout un mec ou une nana qui adore ce qu’il fait ! Après, chacun à ses objectifs : argent, notoriété, aide, etc. Pour ma part, c’est surtout m’accomplir et être heureux, tout en apportant un peu de plaisir au plus grand nombre (utilisateurs, clients, partenaires, associés, collaborateurs). Déjà un sacré défi ! Et si en plus je peux en vivre correctement, alors j’aurais réussi.

Pierre : Te considères-tu comme un entrepreneur ?

Oui, m’sieur !

Pierre : Souhaites-tu un jour te lancer à ton compte ? Si oui pour faire quoi ?

Ben c’est déjà le cas… Pour faire la même chose que chaque nuit, Minus, tenter de conquérir le monde ! :p

Plus sérieusement, pour être heureux, libre et accompli, tout en apportant un peu de bonheur à autrui. Et puis parce que le salariat… Ce n’est pas ma tasse de thé. Ou en tout cas, je n’ai pas trouvé chaussure à mon pied lors de mes précédentes expériences.

Ton projet :

Onetous.com

Pierre : Peux-tu nous présenter Onetous en trois mots clefs ?

Social, activités, hobbies

Pierre : Peux-tu me faire une présentation du service ?

Onetous est un outil Web qui suggère des activités sociales (sorties) sur-mesure en fonction des goûts, hobbies et passions de l’utilisateur.

Il nous arrive tous de nous ennuyer… de ne pas savoir quoi faire… Ou plus exactement de ne pas trouver quelqu’un de disponible en temps et en heure pour faire quelque chose.

On a tous nos passions et hobbies, nos budgets et nos disponibilités qui nous sont propres. C’est ces points qui nous contraignent parfois à ne pas sortir, faute d’accompagnateur(s) compatible ou d’idée de sortie pertinente. Où trouver des personnes compatibles et des idées de sorties ? Ceci quand je le veux et quel que soit l’endroit où je me trouve ?

Onetous est une place de marché communautaire d’activités sociales sur mesure autour des passions et hobbies de chacun.

Centré sur l’individu, Onetous suggère automatiquement des activités et sorties en rapport avec les passions et hobbies de l’utilisateur. Ces activités sont proposées par d’autres utilisateurs.

Ecran_Onetous.png

Plus d'informations à propos de Onetous sur la page presse.

Voici quelques événements qui ont été organisé avec Onetous :

Pierre : D'où vient son nom ?

Il était court et disponible sur le net sous la plupart des extensions de noms de domaine !

Je plaisante. Enfin… ce n’est pas que ça. La mission de Onetous (se prononce One To Us) et de rapprocher les hommes les uns des autres, l’individu vers le collectif : Onetous traduit cette mission. Et même si syntaxiquement faux, il est facilement prononçable et mémorisable dans n’importe quelle langue. Pour ceux qui se posent la question, oui, le, ou plutôt les jeux de mots en français sont voulus.

Pierre : Comment as-tu eu l'idée de te lancer dans Onetous ?

En réalité j’avais surtout envie d’entreprendre. J’ai quitté mon précédent travail sans réelle idée de ce dans quoi j’allais bien pouvoir créer ma boite. Il fallait que ça touche à mes passions. Et puis j’ai regardé ce qui me manquais ou m’avais fait défaut dans le passé : être nouveau dans une ville et ne pas avoir quoi faire, et encore moins avec qui ; partager mes passions ; mieux profiter de mon temps libre… De là ont découlé 3 projets : une sorte d’agence de voyages à la « The Game » (voir le film avec Michael Douglas), un site e-commerce destiné aux parapentistes, et Onetous. C’est ce dernier qui m’a plu le plus et qui m’a semblé le plus pertinent vis-à-vis du marché (et des retours de potentiels utilisateurs) bien que l’un des plus complexes à développer. Passions, défi, ambition et un coté humanitaire : tout les critères qui pouvaient me faire « travailler » avec plaisir plus de 80 h/semaines étaient réunis. Let’s go !

Pierre : Depuis quand existe-t-il (date de la première version, et principales dates de "sa vie") ?

Le projet est né début 2011. La maquette était réalisée en juin de cette même année. En septembre, le (1er) business plan et l’équipe (un développeur/designer, un communiquant/spécialiste réseaux sociaux, et 1 gestionnaire/commercial) étaient constitués : le développement débuta. En mars 2012 sors un premier prototype, très orienté rencontre amicales par affinités (le « Meetic affinity de la rencontre amicale » était lancé. De très bons retours, mais un manque d’interactions et d’effet « Wow » nous poussent à effectuer un premier pivot : Onetous garde son cœur (suggestions, matching, base réseau social) mais s’oriente vers les passions, les hobbies et les activités/sorties. Le site est mis en ligne le 19 septembre et officiellement lancé le 8 novembre 2012.

Entre temps, un premier salarié et un premier investisseur nous ont rejoints. Nous avons également obtenu un prêt d’honneur à l’unanimité.

Pierre : Peux-tu me donner quelques chiffres en rapport avec Onetous ?

  • 2 600 utilisateurs, dont une bonne moitié actuellement sur les deux Savoies. Un noyau dur à Annecy.
  • 180 Trips (= activités et sorties) créés.
  • 23 000 visites depuis la mise en ligne, 131 000 pages vues et 10 minutes par connexion.
  • 34 professionnels inscrits.

Pierre : Combien de temps passes-tu par jour à t'en occuper ?

36 heures 8j/7 ;-)

Pierre : Quelles interactions as-tu avec tes visiteurs/utilisateurs/membres/clients (barrer la/les mentions inutiles) ?

Avec les visiteurs, trop peu, mais on va très bientôt travailler sur ce point (refonte de la landing page).

Avec les utilisateurs et membres, beaucoup : j’ai même pu rencontrer de nouveaux amis. On prend énormément en compte les feedbacks (positifs ou négatifs), c’est ce qui nous permet d’avancer. On se base sur le concept du « lean startup ». Onetous devient peu à peu une plateforme « cocrée » par les utilisateurs. Aujourd’hui, on s’accorde beaucoup de disponibilité pour nos utilisateurs. Après tout, ce sont nos premiers ambassadeurs !

Avec les clients (qui achètent un de nos services) : on les chouchoute. On en a (vraiment) pas beaucoup actuellement, alors on est à leurs petits soins. Et ils nous le rendent très bien !

Equipe.jpg

Pierre : As-tu déjà créé d'autres projets avant ? Si oui, peux-tu nous en dire un peu plus ?

À tout âge, des tonnes de petits projets qui devaient tous me permettre de gagner ma vie… Mais bon, je n’ai jamais mis autant d’entrain que dans Onetous (et on parle d’un facteur 1000 au moins). Je dirais donc que non, je n’ai jamais créé de vrai projet business (ou web) avant.

Pierre : Quels conseils peux-tu donner à ceux qui voudraient se lancer dans la création d'un projet web ?

De foncer et d’aller au plus tôt confronter son idée aux potentiels utilisateurs et clients, afin d’obtenir très rapidement des retours et de valider ou non les hypothèses qui confortent ou non le projet sur ces points clefs. Ensuite penser MVP (minimum viable product) : sortir le plus rapidement possible un prototype viable. Il ne sert à rien de développer pendant des mois pour s’apercevoir finalement qu’on est « à côté de la plaque » et que les utilisateurs ne sont pas là. Trop de gens ont peur de parler de leur projet, de leurs idées. Pourtant c’est la meilleure méthode pour réussir. La différence ne se fera pas tant sur l’idée que sur la manière de l’exécuter. Et si l’idée est bonne, de toute façon, elle existe déjà sous une forme ou une autre, sinon, c’est qu’elle n’est pas viable (dans 99 % des cas). Allez, foncez !

Culture web :

Pierre : Si je te parle de web2.0 qu'est-ce que cela t'évoque ?

Le web social des années 2000 : interactivité et échanges communautaires.

Une évolution qui a permis de rendre le Web « vivant » en mettant en relation ses utilisateurs.

Pierre : Quelles sont tes attentes par rapport au web de demain ?

D’attentes, pas tant… De curiosité, beaucoup !

On parle du web des objets, et c’est vrai que ça va grandement révolutionner nos relations vis-à-vis du monde : les objets vont « prendre vie » et interagir avec nous pour nous faciliter notre quotidien. Je me méfie par contre de l’aspect « Big Brother » qui peut en découler. Mais c’est comme tout : le Web deviendra ce que l’on en fait et ce qu’on accepte qu’il devienne. La responsabilité nous revient.

Pour le reste, j’attends beaucoup de la montée des algorithmes et systèmes intelligents.

Pour moi l’évolution la plus importante et impactante sur nos vies sera l’émergence réelle et omniprésente des intelligences artificielles (attention, je ne parle pas de conscience artificielle, c’est un autre sujet). Je pense en effet que l’intelligence artificielle va connaître un réel boom dans les prochaines années, grâce à l’augmentation exponentielle des puissances de calculs et des capacités de stockage. Un Web qui nous comprendrait et répondrait à nos attentes avant même que l’on ait conscience de celles-ci. Pour moi, ce n’est pas de l’assistanat : c’est un moyen pour gagner du temps, de la sécurité, et de « l’intelligence » tout en permettant de mieux vivre et de disposer de plus de moments de bonheur, eux-mêmes plus long et plus forts, quelles que soient ces sources de bonheur (la perception du bonheur étant propre à chacun).

Pierre : Quels sont tes sites internet favoris ?

Onetous :p

Je ne crois pas avoir de sites internet favoris, si ce n’est Google, car il me permet d’accéder aux informations que je souhaite quand je le souhaite. Ce que nous souhaitons d’ailleurs faire avec Onetous en ce qui concerne l’accès au bonheur et aux plaisirs, n’importe où, n’importe quand.

A défaut, je dirais Wikipedia pour la culture qu’il apporte et la manière dont cette culture est rapportée : de manière participative et ouverte. J’apprécie aussi des sites comme celui de Kuzweill ou, plus français, Futura-science : ils sont une fenêtre sur le monde de demain. Et bien sûr les réseaux sociaux, que je considère comme des outils de communication et de conservation des liens plus qu’autre chose. Dommage que leurs usages, structures et moyens d’exister soient pervertis, du moins en ce qui concerne les « gros » réseaux sociaux…

Pierre : Quels sont d'après toi, les blogueurs les plus influents dans leurs domaines ?

Je n’en ai pas d’autres qui me viennent en tête immédiatement.

Conclusion :

Pierre : Une idée d'une prochaine personne à interviewer ?

Ray Kurzweil ? Ou plus facilement Cédric Giorgi ? Ou encore Benjamin Ducousso, j’aimerais bien connaitre sa vision de l’entrepreneuriat.

Marc Simoncini aussi, si tu y arrives.

Oui, je sais, je te propose les plus abordables uniquement. ;-)

Mais tu as déjà de belles interviews si je regarde les 18 précédentes !

Pierre : Peut-on avoir une exclusivité sur Onetous pour les lecteurs de Narcissique Blog ?

Dur dur, on est assez transparent, donc les exclusivités ne le sont pas longtemps.

Bon allez : on fait notre premier chiffre d’affaires ce mois-ci. Un mois après le lancement, c’est déjà bien non ?

Et pour 2013, on va organiser des activités Onetous pour les membres… Atypiques et uniques, on ne pourra pas trouver ce type d’expérience ailleurs ! :)

Pierre : As-tu une question à me poser à laquelle tu souhaites que je te réponde ?

Tu fais déjà beaucoup pour Benoit, Yoann, moi et Onetous, Pierre, merci beaucoup !

Allez, je te pose quand même puisque tu demandes : peux-tu me conseiller (voir m’introduire^^) pour la mise en relation avec de potentiels mentors et business angels ?

Je te conseil de te rapprocher de deux personnes que j'apprécie particulièrement et qui ont un regard pertinent sur le monde de l'entreprise : Pierre Olivier Carles et Pierre Chappaz. Je vais essayer de te mettre en relation avec eux. ;-)

Pierre : Souhaites-tu rajouter autre chose ?

Je ne sais pas si j’en ai donné l’air, mais je serais très heureux si tes lecteurs ou interviewés souhaitaient échanger, qu’ils n’hésitent pas à me contacter ! Sur Onetous évidemment :p

Mon pseudo : Sebiacy (Onetous ou Twitter).

Pierre : Merci d'avoir répondu à mes questions et à très bientôt sur Narcissique Blog.

Merci pour cette interview, je suis très flatté. Merci aussi pour les autres interviews, très instructives ! Et enfin merci pour ta disponibilité ! Tu as gagné un ambassadeur et un ami, mais ça, tu le sais déjà. :D

A très bientôt sur Narcissique Blog pour de nouvelles interviews.

Pierre

Interview de Sébastien Schropff par Pierre pour Narcissique Blog le 05/12/2012.

#18 Interview de Romain Brouard - Fondateur de JobProd

Bonjour à tous, aujourd'hui interview de Romain Brouard le co-fondateur de JobProd une startup Française qui met en relation les développeurs et les startups.

Toi : Romain Brouard Pierre : Comment t'appelles-tu ?

Je m'appelle Romain Brouard.

Pierre : Sous quel pseudonyme peut-on te retrouver sur internet ?

Surtout @rbrouard (compte twitter), sinon je ne suis pas trop du genre pseudo & co.

Pierre : Quel âge as-tu ?

C'est la première fois que je me pose 30 secondes pour retrouver mon âge. Il faut croire que 27 ans est l'âge où l'on commence à passer chez les "vieux" :)

Pierre : Pourrait-on te qualifier de "web addict" ?

Si web addict veut dire que je passe beaucoup de temps sur le web : oui. Ensuite je pense qu'il y a des gens beaucoup plus curieux que moi du web et qui en connaissent tous les recoins. Je me pose plus en consommateur qu'en early adopter : bons filons, bons logiciels, je prends. Je teste rarement le premier, même si ça m'arrive.

Pierre : Quels sont les services (web 2.0 ou non) et les logiciels que tu utilises tous les jours ?

  • Gmail,
  • Google Drive/Docs (une vraie tuerie),
  • Entreprise Facile (canon pour gérer la vie administrative de sa startup),
  • Echosign (excellent pour signer des contrats en ligne en 2 clics),
  • Skype (Google Hangout à plus que 3),
  • ClickDesk pour chater en ligne avec mes utilisateurs.
  • En plus classiques : Spotify, Linkedin, Twitter.

Tes compétences :

Pierre : Quels sont tes compétences ?

Avant tout celles d'un entrepreneur, que j'exerce et que j'essaie de muscler chaque jour : vision à 360° sur l'entreprise : production, marketing, ventes, communication, finance, juridique, management interne, référencement...

J'aime surtout agir sans être freiné par des réflexions interminables. Je préfère faire une bêtise quitte à revenir en arrière que de ne jamais la faire.

Enfin je suis quelqu'un de très analytique : j'aime bien optimiser, automatiser, huiler quand le système est bien conçu et que l'on est sorti d'une phase de test.

Pierre : Es-tu un programmeur/une programmeuse ?

Pas vraiment. J'ai fait une école d'ingé généralise et me suis spécialisé en "IT". J'y ai fait pas mal de programmation (Java, Python) et j'ai développé mon premier prototype d'un site de covoiturage en Django. Mais ça s'arrête là. Je m'y remets bientôt, dès que JobProd a passé le "Pot au noir", cette zone de mouvement brownien que connaissent beaucoup de startups :) Je pense que je pourrais me passionner pour la programmation, en tout cas quand j'en ai fait, c'était génial.

Pierre : Si oui, quels langages de programmation maîtrises-tu ?

Je n'en maîtrise aucun vraiment aujourd'hui, disons que je sais me débrouiller sur des choses faciles.

Pierre : Comment as-tu commencé la programmation ?

J'ai commencé dans mon école d'ingé. J'étais très réfractaire à l'informatique, voir un anti-informatique. Très "nature", pas "techno". Les choses ont bien changées ! J'ai eu des profs géniaux qui m'ont fait découvrir ce monde. Ceci associé à mon esprit logique a fait que j'ai été séduit très vite.

Pierre : Qu'est-ce qui te motive dans le développement ?

Tiens tiens, voici une question que l'on pose habituellement aux développeurs informatiques sur JobProd... A mon tour d'y répondre, même si je ne suis pas dutout un programmeur. Mais si j'en étais un, je dirais que c'est le côté magique et automatique. Aussi le côté : "des milliers de gens" vont s'en servir, chacun avec leur input, et mon programme va leur donner une réponse à chacun qui leur est propre. C'est dingue ! Désolé pour ma naïveté.

Pierre : Qu'est-ce que cela t’apporte ?

Quand je codais, ça m'apportais à la fois un bien être de voir que ça se met en place et à la fois un stress incroyable de voir qu'on est bloqué à l'étape 3/10000 et qu'on aimerait ne pas aller se coucher pour continuer. Il y a des similitudes entre coder et monter une boite je trouve.

Ta personnalité :

Pierre : Voici quelques adjectifs, dis-moi ceux qui te correspondent le plus : passionné, impatient, motivé, entrepreneur, confiant

  • Passionné : je crois qu'à peu près tout peut me passionner dès que je rentre dans un univers. Le dernier en date : le Vendée Globe. Quand j'ai une minute je check l'appli iPhone pour savoir où en sont les concurrents.
  • Impatient : oui et non. Je suis impatient avec moi même, mes projets, ma vie. Je suis plutôt patient avec celle des autres je crois. J'aime la pédagogie.
  • Motivé : oui la plupart du temps, même quand c'est difficile. Quelques rechutes parfois mais très passagères.
  • Entrepreneur : ça s'apprend tous les jours. Je dirais simplement que je pense l'être plus qu'il y a 3 ans, c'est à dire que j'ai plus de clef pour bien entreprendre. Maintenant être entrepreneur ça veut tout et rien dire je trouve aujourd'hui. Les jours où je dépasse mes zones d'inconfort, je pense que je le suis.
  • Confiant : c'est en dents de scie ! Je pense que la confiance en soi s'acquière toute sa vie et qu'elle dépend des sujets. En vrac les sujets peuvent être : le boulot, le sport, l'amour, le développement informatique, la cuisine, la souplesse physique, ... Je ne suis pas confiant partout !
  • Je rajouterais bien "fonceur" : s'il faut faire quelque chose, je le fais aujourd'hui parce que demain c'est déjà trop tard : j'aurais perdu 24h et les choses auront bougées sans doute.

Ton métier :

Pierre : Quel est ton métier ?

Je suis co-fondateur et dirigeant de JobProd, une place de marché très qualitative entre développeurs et startups/PME que l'on sélectionne. Nous avons créé ceci Eric Langrognet, Guillaume Besse et moi même en Avril 2011. Hélène Chancerelle nous a rejoint quelques mois plus tard en tant que première employée (sourcing et sélection de bons candidats... Et bien d'autres choses !).

jobprod.png

Pierre : Pour toi, c'est quoi un entrepreneur ?

J'en ai parlé un peu avant, mais je pense qu'un entrepreneur est quelqu'un qui sait apprivoiser ses zones d'inconfort et qui sait tirer des leçons de ses échecs pour progresser. Je pense qu'il faut très bien se connaitre pour être un bon entrepreneur.

Par ailleurs il faut savoir à la fois jongler avec l'opérationnel immédiat (action, action, action) et la vision long terme (où allons-nous ?). Si l'on perd le premier on est dans le rêve; si on perd le second on est dans le guidon. Si on a les deux, on est entrepreneur je pense.

Pierre : Te considères-tu comme un entrepreneur ?

Comme je le disais tout à l'heure, pour moi être entrepreneur c'est un processus continu. Après mes études, j'ai lancé une première entreprise qui n'a pas marché : Comeego, le covoiturage instantané. J'étais au début du chemin. Aujourd'hui j'ai parcouru un bout. Et il me reste du chemin à parcourir. En tout cas j'ai la volonté de devenir un bon entrepreneur, et entre autres de réussir sur cette voie.

Ton projet :

Présentation vidéo de JobProd

Pierre : Peut tu nous présenter JobProd en trois mots clefs ? Développeurs, Startups, Qualitatif

Pierre : Peux-tu me faire une présentation JobProd ?

L'ambition de JobProd est de raccourcir le plus possible le processus de recrutement (sourcing, QCM informatiques, présentation vidéo...) qui est très très chronophage. Nous avons décidé de commencer sur la cible développeurs / startups pour laquelle il y a un vrai besoin. Vrai besoin pour les développeurs de trouver des boites sympas où s'éclater (ils reçoivent chaque jours des coups de fils de cabinets et de SSII mais n'arrivent pas à faire le tri). Vrai besoin côté startup qui recherchent les meilleurs développeurs.

Enreprise JobProd

Pierre : D'où vient son nom ?

JobProd vient de "Job Production" c'est à dire le fait de produire les gens pour leur trouver un job. J'ai oublié, mais JobProd interviewe les candidats et les entreprises en vidéo par Skype pour les "produire" et faire en sorte qu'ils se rencontrent virtuellement avant un entretien physique (gros gain de temps).

Les autres possibilités étaient : VeryWanted, JobStudios, JobInProd et j'en passe...

Pierre : Comment as-tu eu l'idée de te lancer dans JobProd ?

J'ai travaillé un an chez Viadeo avec l'envie pressante de remonter une boite (après Comeego). Etant dans le secteur du recrutement j'ai eu quelques idées et c'est celle-ci qui s'est concrétisée. 2 concepts ont aussi fait émerger cette idée : celle du Billaut Show (interview skype d'entrepreneurs) et de EdealduJour (site de rencontre avec un homme présenté par jour en vidéo). Bref, c'est un mélange de pas mal d'ingrédients qui ont donné naissance à JobProd.

Pierre : Depuis quand existe-t-il (date de la première version, et principales dates de "sa vie") ?

JobProd.com existe depuis avril 2011. Le site a été mis en ligne courant avril (template wordpress en quelques clics). Les premières évolutions sont apparues début 2012 : possibilité de passer des QCM informatiques en ligne pour se tester, présentation vidéo d'entreprises dans un espace privé. Plus récemment, nous avons lancé VieDeSSII.com en mode VDM pour capter une audience de développeurs qui s'ennuient en SSII et qui souhaiteraient rejoindre une belle boite :)

Pierre : Peux-tu me donner quelques chiffres en rapport avec JobProd ?

  • 2 personnes à temps plein (6 au total) : Hélène et moi.
  • 10 à 15 nouveau profils par mois sur le site.
  • Une centaine de boites dans notre réseau et environ la moitié qui sont déjà clientes.
  • Rentabilité atteinte depuis avril 2012.

Pierre : Combien de temps passes-tu par jour à t'en occuper ?

Je m'y consacre à temps plein. Je dirais 9 heures par jour. J'essaie de ne pas dépasser sinon j'ai moins de vie "à côté" et moins de liberté. Hors pour moi, monter sa boite c'est avoir plus de liberté, en tout cas pouvoir plus la maîtriser. Avoir plus d'autonomie disons. Je ne travaille pas le week-end.

Pierre : Quelles interaction à tu avec tes visiteurs/utilisateurs/membres/clients (barrer la/les mentions inutiles) ?

  • Avec mes visiteurs lambda : le chat ! (en bas à gauche du site, venez chatter vite ! http://jobprod.com)
  • Avec mes utilisateurs (candidats) : nous gardons beaucoup le contact : évaluation, mise en contact, embauche, sondages réguliers...
  • Avec les entreprises : c'est mon quotidien :)

Pierre : As-tu déjà créé d'autres projets avant ? Si oui, peux-tu nous en dire un peu plus ?

Comme mentionné plus haut, j'avais créé Comeego.com (qui n'existe plus). Un projet qui m'a appris à travailler le coté business, et non pas simplement une idée. Je pense que je suis devenu plus pragmatique, plus "terrain". J'ai appris aussi à bien choisir mes associés. A l'époque j'ai eu beaucoup de mal à trouver quelqu'un qui corresponde et c'est aussi une des raisons de cet échec.

Quand j'étais étudiant, j'ai aussi monté un projet en Chine avec Vincent Torrent et Fabien Cassisa : du dessalement d'eau de mer avec des palétuviers. Une idée qu'on a eu et qu'on a concrétisé (sponsors, presse, cadre scientifique) tous les trois et deux agros en Chine pendant une année de césure. Ca m'a beaucoup apporté personnellement et sur ma vie d'entrepreneur.

Pierre : Quels conseils peux-tu donner à ceux qui voudraient se lancer dans la création d'un projet web ?

Ce conseil est peut-être classique, mais dans un projet web il y a 2 biais à éviter je pense :

  1. Celui de croire que le site suffit. Ce n'est que la partie émergée de l'iceberg. Dessous il y a la communication, le marketing, le référencement, la stratégie, le "je défais tout et je refais tout", les retours utilisateurs à prendre (ou pas) en compte etc.
  2. Celui de vouloir faire tout bien du premier coup. Lancer sa première version le plus vite et itérer beaucoup permet une richesse beaucoup plus forte à mon sens, et aussi de moins gaspiller.

Culture web :

Pierre : Si je te parle de web2.0 qu'est-ce que cela t'évoque ?

Bien des choses ! Tout est conçu en "2.0" aujourd'hui, comment faire autrement ?

Mais attention il y a plusieurs sortes de 2.0, je pense qu'on pourrait les classer par "instantanéité" sur une échelle de 0 à 10 :

  • Les feedbacks utilisateurs sur des sites e-commerce (1/10) : chacun laisse son avis, mais ça s'écoule sur des mois et des années.
  • Les réseaux type Linkedin (5/10) : tu fais ton CV, tu interagis quotidiennement / mensuellement.
  • Les Skype / systèmes de chat (8/10) : tu appelles et tu parles. C'est direct.
  • Vous voyez des 10/10 ?

Pierre : Quelles sont tes attentes par rapport au web de demain ?

J'aimerais voir se créer des réseaux 2.0 instantanés autre qu'un Twitter, pour un usage réel (par exemple du covoiturage instantané, prévu 2 minutes à l'avance pour aller faire tes courses). Ca nécessite une communauté gigantesque ! J'ai hate de voir un réseau comme ceci qui marche vraiment.

Et puis bien sûr j'aimerais plein de trucs sur le web, mais ceux-là vont venir, il faut juste être patient ;)

Pierre : Quelles sont tes sites internet favoris ?

A part les classiques (LinkedIn, Twitter, Facebook...), j'aime beaucoup BlaBlaCar (covoiturage.fr) j'y passe pas mal de temps :) Lemonde.fr pour les informations. Sinon rien de bien original. Je suis très curieux, je consulte beaucoup de sites, mais il y en a en fait peu que je consulte régulièrement.

Pierre : Quelles sont d'après toi, les blogueurs les plus influents dans leurs domaines ?

Je connais très mal la blogosphère...

Conclusion :

Pierre : Une idée d'une prochaine personne à interviewer ? Nicolas Steegmann (CEO de Stupeflix) : il est incollable sur le web, mais a surtout un regard passionnant sur celui-ci.

Pierre : Peut-on avoir une exclusivité sur JobProd pour les lecteurs de Narcissique Blog ?

2013 sera l'année du premier Hackathon JobProd. Et ça personne le sait à part quelques clients !

Pierre : As-tu une question à me poser à laquelle tu souhaite que je te réponde ?

Combien de temps selon toi tu consacres à ton réseau ? (en gros le temps autre que boulot pur et vie perso pure).

__Personnellement j'estime que je passe au moins une heure par semaine à gérer mon carnet d'adresse (en dehors de mon temps de travail), sinon mon réseau est principalement sur Twitter et Linkedin. Je pense passer une à deux heures par jour sur Twitter, et 1 heure par semaine en moyenne sur Linkedin. Je consacre donc entre 10 et 12h par semaine à mon réseau. C'est très enrichissant.__

Pierre : Souhaites-tu rajouter autre chose ?

Merci pour cet honneur de figurer sur ton blog :)

Pierre : Merci d'avoir répondu à mes questions et à très bientôt sur Narcissique Blog.

Pierre

Interview de Romain Brouard par Pierre pour Narcissique Blog le 22/11/2012

#17 Interview de Raphaël Roux - Claytus Tower Defense

Bonjour Raphaël, Merci de prendre un petit peu de ton temps pour répondre à mes questions.

Je vais te poser plusieurs questions en rapport avec ton jeu "Claytus Tower Defense". Le but de cette interview est de mieux te connaître et de faire connaître ton projet.

Toi :

raphael_roux.jpg

Pierre : Comment t'appelles-tu ?

Je m'appelle Raphaël Roux.

Pierre : Sous quel pseudonyme peut-on te retrouver sur internet ?

La plupart du temps on peut me trouver sous le pseudonyme de Rafarel, je prends toujours ce pseudo si il est disponible (ce n'était pas le cas sur twitter :/ ) Un peu difficile à prononcer, ce pseudo vient de ma sœur, c'est comme cela qu'elle prononçait mon prénom avant de savoir vraiment parler.

Pierre : Quel âge as-tu ?

Né en 1984, j'ai 27 ans.

Pierre : Pourrait-on te qualifier de "web addict" ?

En effet, je passe mes journées sur internet du fait de mon métier, est-ce une addiction ? Surement :)

Pierre : Quels sont les services (web 2.0 ou non) et les logiciels que tu utilises tous les jours ?

Pour ce qui est du web, j'utilise quotidiennement les réseaux sociaux que sont Facebook, Google+, Viadeo, LinkedIn) et Twitter depuis peu. Je ne poste pas forcément de contenus au quotidien mais je suis de près l'activité des ces réseaux. J'ai également un blog sur lequel je n'ai pas eu le temps de poster depuis un petit moment ! Des services web comme Google analytics sont également de la partie.

Pour ce qui est des logiciels, ma barre de tâches Windows en dit long, j'ai toujours une sacrée panoplie en exécution ! De la Suite Adobe (Photoshop, Flash et Flash Builder) en passant par mes outils de développement web tels que le fameux Eclipse ou FileZilla, ils sont nombreux. J'ai toujours au moins trois navigateurs web ouverts pour faire mes tests de cross browser, notamment Firefox pour ses barres d'outils comme Web Developer ou Firebug, les indispensables ! J'en oublie certainement beaucoup mais la liste est longue !

Pierre : Souhaites-tu faire un complément de présentation pour que l'on puisse mieux te connaître ?

Les questions de l'interview sont assez bien pensées pour me connaitre, vous en apprendrez pas mal dans ce qui suit. Ceci dit, je peux répondre aux questions des lecteurs via les commentaires si ils y en a d'autres !

Tes compétences :

Pierre : Quelles sont tes compétences ?

Je maîtrise les différentes phases de création de projets multimédia / web, des méthodes de création graphique au développement et déploiement de sites/jeux web. J'ai une préférence pour la création de jeux qui me passionne depuis toujours.

Beaucoup de développeurs ne connaissent pas la partie graphique et vice versa ce qui ne facilite pas toujours le travail en équipe. Cela me parait essentiel de bien connaitre la chaîne de production et le travail de ses collègues pour une efficacité optimale.

Pierre : Es-tu un programmeur ?

true

Pierre : Si oui, quels langages de programmation maîtrises-tu ?

J'ai beaucoup développé en PHP et SQL qui sont des langages de programmation web très répandus.

Le Javascript est aujourd'hui indispensable sur un site moderne avec des librairies telles que JQuery. L'AJAX (Asynchronous Javascript And XML) est un moyen de dialoguer avec son serveur et ses bases de données grâce à Javascript sans avoir à recharger la page, c'est vraiment un plus sur les sites webs de nos jours. Imaginez que Facebook recharge la page à chaque fois que vous cliquez sur j'aime ou que vous écrivez un commentaire... Merci AJAX !

L'ActionScript 3 qui est le langage de programmation de Flash, c'est de loin la technologie que je préfère ! Également le Flex, qui est une manière de travailler l'AS3 avec des balises et du code AS3 et CSS, comme on le ferait avec du HTML, du Javascript et CSS. Flex permet aujourd'hui de déployer des applications cross platform assez rapidement. Cela offre la possibilité d'exporter son projet Flex pour flash player (RIA : Rich Internet Application), application de bureau grâce à AIR ou encore export pour périphériques mobiles Androïd et iOS

Enfin, même si ce n'est pas de la programmation, je connais bien l'intégration web avec HTML et CSS.

Pierre : Comment as-tu commencé la programmation ?

J'ai appris la quasi totalité de mes connaissances en autodidacte, mon parcours est assez peu commun.

J'ai commencé sur l'outil informatique avec la création de contenus graphiques sur Photoshop 5 (en 1998). Je suis également passé par une phase où je faisais pas mal de 3D avec 3DSmax et Worldcraft (l'éditeur de niveaux de Half Life) A l'époque je n'avais pas toujours accès à un ordinateur, alors je séchais les cours pour squatter un cyber café des journées entières. Le peu de temps que je passais à l'école, c'était sur ma calculatrice, je codais des jeux en Basic sur ma Casio Graph 30 me semble-t-il. C'était tellement galère de coder sur la machine que j'écrivais tout le programme sur papier, puis je prenais le temps de tout taper d'un bloc quand j'étais prêt ! Après deux classes de seconde et deux première, j'ai décidé d'abandonner le lycée... (2002)

Je me suis intéressé par la suite à la création de sites web statiques en HTML et CSS à ses débuts vers l'an 2003 lors d'une formation pro à Aries Très rapidement je me suis rendu compte que ce que j'avais appris avait ses limites en termes d'interactivité. Je me suis alors mis au PHP en menant des projets personnels, épaulé par le livre "la bible PHP" acheté en 2004 et la documentation officielle. J'avais à l'époque créé un site qui s'appelait Cartoresto.com, qui avait pour vocation de référencer les restaurants et leurs cartes avec un CMS à la disposition du restaurateur, une sorte de myspace de la gastronomie. Ce site n'existe plus aujourd'hui, il n'a pas survécu faute de moyens, mais c'était un joli projet pour l'époque.

Quatre ans plus tard (2008), j'ai travaillé en agence web pendant deux ans, j'ai pu développer mes compétences en réalisant des projets concrets pour la clientèle de l'agence. C'est alors que je me suis formé à l'AS3, Flex, JS et AJAX.

Pierre : Qu'est-ce qui te motive dans le développement ?

Ce sont les possibilités qui me paraissent infinies et qui sont de plus en plus nombreuses au fil des jours. Un développeur doit se former en permanence, les choses bougent très vite dans ce milieu ! De quoi combler ma soif d'apprentissage, je suis quelqu'un de très curieux :)

J'ai toujours voulu créer mes propres jeux, la programmation me permet de concrétiser ce rêve de gamin.

Pierre : Qu'est-ce que cela t’apporte ?

Beaucoup sur le plan intellectuel, je suis tout le temps en train de cogiter et de créer, cela me permet de m'exprimer. J'ai également fait beaucoup de rencontres, ce n'est pas qu'un métier pour hommes des cavernes ! J'ai eu l'occasion d'enseigner le développement web pendant un an à l'Université de Savoie (IAE Savoie Mont Blanc - Annecy), expérience très enrichissante selon moi. Je participe également à des conférences et soirées de networking, organisées notamment par l'association Chambé Carnet à Chambéry. C'est ici que je t'ai rencontré d'ailleurs !

Ta personnalité :

Pierre : __Voici quelques adjectifs, dis-moi ceux qui te correspondent le plus :



passionné, motivé, entrepreneur, joueur

Pierre : Peux tu nous décrire plus en détails ta personnalité ?

Je suis quelqu'un d'assez calme en général, je pense que c'est parce que je suis toujours un peu la tête dans mon travail et mon univers de création. Assez positif, je pousse toujours les gens à aller de l'avant, ou les invite à créer ensemble autour d'un projet. Un ami m'a déjà qualifié de locomotive, ça image assez bien cela.

Ton métier :

Pierre : Quel est ton métier ?

Je n'ai pas d'employeur depuis la fin de l'année ou j'ai enseigné. Je travaille depuis en indépendant, je me consacre au développement de mon projet de jeu vidéo en auto entrepreneur et je réalise des développements pour des clients.

Pierre : Pour toi, c'est quoi un entrepreneur ?

Quelqu'un qui a des idées et qui les concrétise même si c'est avec les moyens du bord au départ, ces choses évoluent par la suite.

Pierre : Te considères-tu comme un entrepreneur ?

Oui, j'essaie d'aller au bout de mes idées, même si le succès n'est pas toujours au rendez vous, il faut faire des expériences. Le tout avec les expériences, c'est de ne pas faire les même erreurs deux fois !

Pierre : Souhaites-tu un jour te lancer à ton compte ? Si oui, pour faire quoi ?

Ayant un statut d'auto entrepreneur c'est déjà le cas. Mon jeu me prend beaucoup de temps en ce moment, mais des clients font aussi appel à moi pour me sous-traiter des projets. Dans l'idéal, la réalisation de petits jeux me plairait, n'hésitez pas à me contacter.

Ton projet :

logo_claytus_towerdefense.png

Pierre : Peux-tu nous présenter Claytus Tower Defense en trois mots clefs ?

  • stratégie
  • challenge
  • création

Pierre : Peux-tu me faire une présentation de Claytus Tower Defense ?

Le jeu s'appelle Claytus Hood Tower Defense C'est un jeu de stratégie de type "tower defense" qui aujourd'hui est un genre à part entière.

Le principe est simple : Des ennemis parcourent un chemin d'un bout à l'autre, il faut les empêcher d'atteindre leur but. Pour ce faire, vous pouvez construire des tourelles de défense qui attaqueront les ennemis automatiquement dès qu'un d'eux est à portée de tir. A chaque fois que vous éliminez un ennemi, il vous rapporte des pièces que vous pourrez réinvestir dans des défenses plus solides, les vagues d'ennemis étant de plus en plus fortes au fil de la partie !

screen_in_game.jpg

Il y a le jeu original qui date de 2010 où trois niveaux sont jouables, mais cette année un nouveau site avec une plateforme de partage de tower defense vient de sortir. Les utilisateurs sont en mesure de créer leur propre jeu de "tower defense" grâce à un éditeur de niveaux en ligne. Application créée en Flex (RIA), elle ne nécessite aucune installation si ce n'est le Flash Player que vous avez certainement déjà tous.

screen_editeur_niveaux_td.jpg

Une fois votre niveau créé, vous pouvez le partager avec les utilisateurs de la communauté Claytus Tower Defense et inviter vos amis à relever votre défi !

screen_niveaux_partages.jpg

Une bonne partie du contenu est "free to play", cependant vous pouvez acheter une licence Premium pour débloquer l'intégralité du contenu, jouer en illimité et supprimer les publicités.

Pierre : D'où vient son nom ?

Le nom à été trouvé comme ça, en y réfléchissant autour d'un verre entre amis. On peut faire un lien avec Cletus le fermier des Simpsons ou encore la phonétique de Clint Eastwood pour Claytus Hood mais ce ne sont pas vraiment ses origines. Tu me diras, le personnage de Claytus est un fermier avec un chapeau de cowboy ! Après y avoir réfléchi un moment, c'est le nom dont je me rappelais bien, il est parfait pour être chanté dans le générique du jeu :)

Pierre : Comment as-tu eu l'idée de te lancer dans Claytus Tower Defense ?

Je me suis retrouvé sans emploi pour Noël 2009, j'ai sauté sur l'occasion pour me consacrer au développement de jeux et approfondir mes connaissances. J'ai d'abord commencé par lire le livre "ActionScript 3.0 Animation : Making things move !" de Keith Peters, pour une mise à niveau en Mathématiques. Cet ouvrage est vraiment génial pour tout ce qui touche au mouvement par la programmation, l'auteur conclut d’ailleurs sa préface par : This is a book about art.

C'est lors d'une soirée où je me consacrais à la recherche d'un algorithme de "Path finding" que j'ai eu l'idée de faire un tower defense. En effet, le Path finding en programmation de jeu, c'est ce qui permet de trouver le chemin le plus court entre deux points, dans un labyrinthe par exemple :) J'ai rapidement monté une maquette avec des carrés et des ronds qui marchait plutôt bien.

Je compte beaucoup d'artistes dans mes amis, certains d'entre eux ont dessiné tous les assets du jeu, d'autres ont composé et enregistré la musique du jeu. Au moment où j'écris ces lignes, j'ai un ami qui s'occupe de la traduction du tutoriel de l'éditeur de niveaux dans sa version espagnole. Un grand merci à eux, Claytus n'aurait jamais vu le jour sans eux ! Le côté artistique de Claytus a été bien poussé pour un jeu Flash, la plupart étant très simplistes. La liste des personnes ayant contribué à ce projet ainsi que leur portfolios est présente dans les crédits.

Pierre : Depuis quand existe-t-il (date de la première version, et principales dates de "sa vie") ?

Le projet du jeu original et ses trois niveaux a commencé en Janvier 2010 et s'est terminé en Juillet 2010.

La Première version est donc en ligne depuis plus d'un an, diffusée au travers de milliers de portails de jeux flash.

Le développement a repris de plus belle en Juin 2011 pour l'éditeur de niveaux de "tower defense", le nouveau site et sa communauté. La mise en ligne de la nouvelle version date du 01 Novembre 2011, c'est donc tout récent.

Il y a encore beaucoup à faire !

mystic_forest_original.jpg

Pierre : Peux-tu me donner quelques chiffres en rapport avec Claytus Tower Defense ?

En juillet 2010 le premier mois du lancement du jeu original seul, nous avions 60.000 vues par jours, les portails de jeu flash offrent une grande visibilité. Environ 5 millions de parties pour la première année, le trafic est fort au début, ça se calme en quelques mois.

Pour le mois de Novembre 2011, premier mois de lancement de l'éditeur de niveaux de tower defense et du site communautaire, voici quelques chiffres :

  • 300 créations de compte.
  • +9000 niveaux vus
  • +500 score soumis
  • 20 niveaux créés par la communauté

Une année de travail à temps très plein pour la totalité du projet. Je n'ai pas dépensé d'argent en publicité pour le moment si ce n'est quelques tests peu onéreux.

Pierre : Combien de temps passes-tu par jour à t'en occuper ?

Cela dépend des moments et des jours. En périodes de développement intensives, je travaille entre 12 et 15h par jours. Une journée calme se situe entre 6 et 8h de travail. Je ne compte pas forcément les jours de la semaine, je travaille régulièrement les week-ends.

Pierre : Quelles interaction as-tu avec tes visiteurs ?

Pour le moment il n'y a pas encore énormément de gens qui débattent sur nos forums par exemple donc ça limite beaucoup. Je travaille à l'ajout de contenus dans les forums, comme par exemple des guides stratégiques ou des tests de niveaux partagés, mais cela demande beaucoup de travail. Je pense que le taux d'interaction sera croissant entre moi et mes joueurs, entre joueurs aussi. J'invite tes lecteurs à poser leurs questions et venir animer le forum français et présenter leur niveaux, je prendrai part à la conversation avec plaisir !

Je teste les niveaux que la communauté publie, j'échange pas mal avec le créateur du niveau dans les commentaires, je donne des conseils pour améliorer l'équilibrage du niveau etc... Je reste à l'écoute de tous les commentaires ou questions !

Une page Facebook "Claytus Hood Tower Defense" existe aussi avec son application, j'ajoute régulièrement du contenu, les nouveaux niveaux et les mises à jour.

Pierre : As-tu déjà créé d'autres projets avant ? Si oui, peux-tu nous en dire un peu plus ?

J'avais le projet de Cartoresto en 2005 que je cite plus haut, mais qui n'existe plus. J'ai quelques prototypes de jeux qui dorment sur mes disques, et beaucoup d'idées en tête ! Cela prend énormément de temps de concrétiser ce genre de projets. Je développais quelques jeux simples pour animer mes travaux dirigés à l'université, certains d'entre eux ont été publiés sur mon blog qui faisait aussi office de support de cours.

Pierre : Quels conseils peux-tu donner à ceux qui voudraient se lancer dans la création d'un projet web ?

Tout dépend de leurs compétences. Dans tous les cas, quelque soit le point de départ il faut être persévérant car ce sont des projets qui se mènent sur le long terme. Internet est une vraie source de savoir, toutes mes connaissances en sont issues, et j'en apprends tous les jours. Un problème que je rencontrais souvent avec les étudiants, c'est qu'ils baissaient les bras avant même d'avoir fait des recherches sur Google.

Culture web :

Pierre : Si je te parle de web2.0 qu'est-ce que cela t'évoque ?

  • dynamisme,
  • Ajax,
  • réseaux sociaux,
  • partage,
  • accessibilité.

Pierre : Quelles sont tes attentes par rapport au web de demain ?

J'aimerais que les navigateurs réagissent tous de la même manière à la mise en page, au HTML et CSS. Beaucoup de progrès ont été faits depuis toutes ces années, mais ce ce n'est pas encore le top.

Je trouve que les internautes s'enferment un peu trop dans les réseaux sociaux, beaucoup de gens ne consultent que Facebook dans leur journée, je trouve cela regrettable, il y a tellement à voir. Je ne dis pas que les réseaux sociaux c'est le mal, moi je le vois comme un point de départ pour une session de surf, à condition d'en sortir.

Pierre : Quelles sont tes sites internet favoris ?

On ne peut pas dire que j'ai de site internet favori, ou alors il faudrait les classer par catégories comme ma barre de favoris Firefox déjà pleine à craquer ! En général quand je surfe, j'ai souvent une idée précise de ce que je recherche, je passe forcément par google des dizaines de fois par jour. Les résultats de google sont mieux qu'à la vieille époque, cela fait le tri du web poubelle, car oui, il a beaucoup de déchets.

Je lis souvent jeuxvideo.com, même si je suis convaincu que certains tests ne sont pas vraiment honnêtes, quand il y a du budget, il y a du budget.

newgrounds.com qui est un site de partage de créations, avec beaucoup de jeux flash, revus et critiqués par les internautes.

Wikipedia, que je visite au quotidien quand je me questionne sur des points de culture générale.

Bien évidemment, des sites de programmations tels que les docs officielles AS3 et PHP, stackoverflow et d'autres sites d'entraide au développement. Les sites de développeur sont très actifs, et les membres solidaires entres eux, c'est très appréciable d'utiliser le web pour des échanges de qualité. Le reste de mes visites est porté par le courant : un click par ci, un like par là.

Pierre : Quelles sont d'après toi, les blogueurs les plus influents dans leurs domaines ?

Je ne lis pas des masses de blog de manière régulière et ils sont très souvent à caractère technique, mais si je consulte mon lecteur de flux RSS je pourrais y passer la journée ! Je lis les actus publiées par de nombreux évangélistes Adobe, beaucoup de ces sites sont en anglais. Le blog d'Emmanuele Feronato, qui publie régulièrement ses expériences en AS3 et programmation, il viens d'ailleurs de publier un livre. Pour ce qui est de la France, je lis flex-tutorials et maintenant régulièrement le blog de Korben.

Conclusion :

Pierre : Une idée d'une prochaine personne à interviewer ?

Les responsables et les élèves de la filière info communication de l'Université de Savoie, IAE Savoie Mont Blanc (anciennement IMUS). Elle est menacée d'être fermée car on leur accorde peu de moyen à comparer d'autres filières à caractère économique. Ces jeunes sont vos médias de demain, c'est possible qu'ils aient des choses à dire !

Pierre : Peux-tu nous parler du concours que tu organise en mai 2012 sur Claytus Tower Defense ?

Bien sûr, j'offre 1 licence Premium au premier créateur de niveaux qui recevras la meilleure note avec un minimum de 10 votes d'ici fin mai. Vous créez et partagez votre niveau, vous postez le lien de votre niveau dans les commentaires avec votre pseudo.

Plus d'information sur la page fan Facebook officiel de Claytus Tower Defense.

Pierre : As-tu une question à me poser à laquelle tu souhaites que je te réponde ?

Es tu joueur ? A quoi joues-tu ?

Oui je suis joueur, je ne joue plus beaucoup par manque de temps. Je suis un fan des licence Blizzard et en particulier de StarCraft que j'ai découvert à sa sortie. Je m'y suis remis avec StarCraft 2 mais je joue très peu (1/2 heure par mois en moyenne ^^).

Penses tu publier un niveau de Tower Defense sur Claytus dédié à Narcissique Blog ?

J'ai malheureusement pas de temps et de nombreux projets je vais devoir refusé mais si un des lecteurs veut le faire c'est avec plaisir.

Ton avis sur mon travail ? Je trouve que tu as fait un formidable travail que ce soit au niveau de la réalisation du jeu, que du développement du moteur et de la créativité qu'il y a derrière. En un seul mot comme en cent : bravo !

Pierre : Souhaites-tu rajouter autre chose ?

Ton interview est assez complète, j'invite les lecteurs à me donner leurs impressions, à poser leurs questions à propos de Claytus Tower Defense et à participer au concours de création de niveaux pour gagner une licence. Je me ferai un plaisir d’échanger avec eux, je fais évoluer Claytus TD en fonction des suggestions des joueurs et des moyens que j'ai à ma disposition.

Merci d'avoir répondu à mes questions et à très bientôt sur Narcissique Blog.

Pierre

Interview de Raphaël Roux par Pierre pour Narcissique Blog le 05/12/2011

#16 Interview de Raphaël Hunold - Community Manager chez Clubic

Bonjour à tous, aujourd'hui je vous propose une interview de Raphaël Hunold qui est Community Manager pour le groupe M6 et travaille principalement sur Clubic.com.

J'ai eu l'occasion de rencontrer Raphaël lors d'un café des community manager à Paris. Nous avons beaucoup discuté d'internet au sens large du terme et j'ai trouvé qu'il avait une approche intéressante. C'est pourquoi je lui ai proposé une interview pour les lecteurs de Narcissique Blog.

Bonne lecture !

Toi :

Pierre : Comment t'appelles-tu ?

Raphaël Hunold

Pierre : Sous quel pseudonyme peut-on te retrouver sur internet ?

Raphaël : rhunold, raphaelhunold, hunold, akortex et madinsky.

Pierre : Quel âge as-tu ?

Raphaël : 33 ans

Pierre : Pourrait-on te qualifier de "web addict" ?

Raphaël : Oui, j'ai une utilisations du net compulsive, même en vacance. Je suis un boulimique d'information, et je fais beaucoup de veille principalement dans les domaines suivant : mobile, innovation, ergonomie,

J'ai eu une période avec une grosse utilisation de Netvibes, aujourd'hui je préfère Twitter. Je suis plus de 1700 personnes sur Twitter (anglophone & francophone), d'ailleurs il va falloir que je fasse un peu le ménage...

Je surveille les comptes officiels de Clubic.com, Clubic Pro (anciennement Neteco), Clubic mobilité (anciennement Mobinaute), Jeuxvideo.fr et Ozap.com sur Twitter qui proviennent essentiellement des flux RSS que l'on agrémente de teasing, de remerciements pour les RT et de quelques mots si nécessaire. Au delà de ma veille sur mon compte Twitter, j'utilise mon compte personnel pour répondre aux questions ou réactions mentionnant @clubic, @clubicpro, @mobinaute afin de ne pas géner les autres followers des comptes de sites. Je m'occupe également de certaines pages de Fan sur Facebook (Clubic, Clubic Pro , Jeuxvideo.fr).

Logo Clubic

Pierre : Quels sont les services (web 2.0 ou non) et les logiciels que tu utilises tous les jours ?

Raphaël : Facebook, Twitter (depuis le client Tweetie, le bookmarklet : bit.ly, ou des extensions chrome comme Twitter Reaction), Netvibes. Facebook, Twitter (depuis le client Tweetie 2, le bookmarklet de bit.ly, ou des extension chrome comme Twitter Reaction), Netvibes que j'utilise comme un dashboard de monitoring.

Pierre : Souhaite tu faire un complément de présentation pour que l'ont puisse mieux te connaître ?

Raphaël : En 10 ans, j'ai été intégrateur sur la plupart des sites de M6web, puis j'ai évolué vers le webmastering aux débuts de M6mobile. Ensuite je suis devenu chef de projet sur le site mobile de M6.fr. Depuis la mi février, on m'a proposé d'être le Community Manager (Gestionnaire de communauté) d'un certain nombre de portails thématiques (Clubic.com, Jeuxvideo.fr et Ozap.fr). Etant toujours prêt à relevé de nouveaux défis, j'ai assez rapidement accepté, d'autant que depuis quelques années je suis avec passion l'évolution d'internet. C'est un métier tout neuf donc il n'y a pas vraiment de définition toute faite, surtout en France (Lire : "Les métiers du social media marketing" de Frederic Cavazza).

Etre Community Manager c'est savoir écouter et répondre aux utilisateurs, mettre en place les outils d'interactions efficaces entre la marque et les utilisateurs. Faire du "push" d'informations n'est plus suffisant. Aujourd'hui le contenu se trouve partout, ce qui va faire que tu reviens sur le site c'est la relation que tu va avoir avec ceux qui partagent les mêmes centre d'intérêts ou qui ont les mêmes pratiques que toi. Tu va revenir sur le site/blog/communauté pas tant pour le contenu mais pour les discussions que tu avoir avec les autres utilisateurs. La communauté va permettre de fidéliser les membres, car on leur propose des choses qui leur plaisent et on va surtout les inciter à participer de la manière la plus simple possible en mettant en avant les contributions les plus enrichissantes au débats. Par exemple, la force de Facebook c'est le peu de fonctions communautaire qu'ils proposent ("j'aime" qui est une interaction simple, le partage et le commentaire).

Je travaille aujourd'hui essentiellement sur Clubic, ce site ayant la plus grande communauté des 3 sites, tant sur l'animation que sur la mise en place de mécanique ou d'outils devant permettre la participation. Les outils et mécaniques qui fonctionnent bien sont ensuite déclinés sur Ozap, Jeuxvideo et éventuellement sur le reste des sites de M6web si cela à du sens. J'ai pris mon poste alors que Clubic était sur le point de sortir une refonte assez lourde du site. C'est à cette occasion que j'ai été présenté à la communauté par les journalistes. Mon tout premier travail a donc été de répondre aux critiques, ecouter les réclamations, analyser le tout pour identifier ce qui était améliorable de ce qui ne pouvait pas être fait (pour des raisons techniques ou parce que ne correspondant pas à la nouvelle stratégie du site). En concertations avec toutes les personnes travaillant sur le site (modérateurs, journalistes, chef de produit et développeurs), nous avons répondu aussi rapidement que possible aux demandes exprimées en trouvant des solutions répondant aux besoins des lecteurs et au positionnement du site.

Ce qui me plait vraiment c'est l'innovation. Pour moi il existe deux types d'innovation :

  • L'innovation incrémental : faire un peu mieux que la concurrence (moins chère, plus rapide, plus gros, moins chère)
  • L'innovation pure : proposer une expérience nouvelle (zappos avec sa relation client, twitter et sa plateform, système d'enchère des ads word de Google...)
Tes compétences :

Pierre : Quels sont tes compétences ?

Raphaël :

  • Curiosité : pour moi c'est indispensable dans un milieux comme le web où les changements de technos vont très vite. Il faut rester à la page mais surtout je trouve passionnant d'être un early adopter, d'essayer de nouvelles choses et d'en faire profiter son réseau (famille, amis, followers...)
  • Humilité : j'estime ne pas avoir réponses à tout, il y a pleins de choses que les autres font bien mieux que moi, alors autant allez voir ce que les autres font et s'en inspirer.
  • L'écoute : j'aime beaucoup le proverbe suivant : "si nous avons deux oreilles et une bouche, c'est pour entendre deux fois plus que parler" Confucius.
  • Diplomate: rien ne sert de de s'énerver ou d'avoir une réaction émotionnelle vive.
  • Réactivité : même si on n'a pas la solution, communiquer permet bien souvent de calmer les interlocuteurs.
  • Transversalité : étant curieux, j'ai une vision à 360 des implications d'un site : référencement, aspect juridiques, ergonomie, accesibilité, aspect business etc...
  • Culture d'entreprise : au bout de 10 ans à M6 je sais ce que l'on peut et ne peut pas faire à M6.

Pierre : Es-tu un programmeur ?

Raphaël : Non pas vraiment, j'ai fait pas mal d'intégration HTML, CSS et un peu de javascript ce qui me permet de savoir de quoi je parle, comprendre ce que l'on peut faire avec et les limites que cela comporte.

Pierre : Qu'est-ce que t’apporte ton métier aujourd'hui ?

Raphaël : Une relation directe avec les lecteurs et les membres (de Clubic NDLR). Ce qui me permet de voir ce qui marche/ne marche pas et de comprendre le ressenti des utilisateurs finaux. Le fait de pouvoir aider les autres, le fait d'être utile à quelqu'un ça ne me coute pas grand chose, si ce n'est du temps et c'est pourtant vraiment gratifiant. Par ailleurs un client content en parle à ses amis et il revient !

Ta personnalité :

Pierre : Voici quelques adjectifs, dis-moi en quoi ils te correspondent :

Raphaël :

  • Passionné : par mon métier. Je me méfie de la passion, ça peut être destructeur. La passion en amour c'est très court, très fugace et est souvent voué à l'echec. Dans le cadre du métier ça te donne plein d'énergie de motivation, mais une grosse déconvenue peut donner envie de tout plaquer alors il faut savoir prendre un peu de distance, faire des breaks même si ce n'est pas toujours facile (oui je suis un web addict, un twitter adict). En résumé : "C'est bien d'être passionné mais avec modération !"
  • Impatient : je suis plutôt patient. Je suis impatient quand un truc déconne et que ça pourrait être corrigé rapidement (frustration). Par exemple lors de la refonte de Clubic il a été important de prendre du recul par rapport aux nombreux retours des utilisateurs (parfois négatif) pour les digérer, se concerter et faire les bon choix. Prendre le temps de faire retomber l'émotionnel, et de comprendre ce qui se cache vraiment derrière les demandes des utilisateurs. Il est assez difficile d'argumenter et de répondre aux critiques non constructives du type "j'aime pas,c'est nul".
  • Motivé : ça dépend des jours, si on me donne les moyens de faire le nécessaire, alors oui je suis motivé. Maintenant sans moyens c'est plus dur de rester motivé.
  • Entrepreneur : c'est un rêve, (qui j'espère deviendra réalité). C'est quelque chose que j'aimerais faire à terme, mais pas tout de suite. Il faut pour cela la vision, être entouré d'associés ou d'équipiers doués, le bon produit, le carnet d'adresse, les compétences et l'énergie : ce n'est pas encore le moment.
  • Confiant : ça dépend en quoi, je pense à "communauté" et à "crédibilité". Si les gens n'ont pas confiance en toi, tu ne va pas les voir revenir. La confiance se cultive, il faut s'en occuper tous les jours et démontrer par ses actions que l'on est digne de confiance. Voici un exemple concret : aujourd'hui les services d'emails ouvrent leurs API (par exemple Gmail) mais je ne souhaite pas donner mon mot de passe à un service tiers, à cause des informations personnelles, confidentielles, voir critiques que je peux avoir sur mes boites emails. Si Gmail me permettait d'identifier des emails sensibles ne devant pas être utilisé par des tiers, mon point de vue serait sans doute différent. si les inconvénients prennent le pas sur les avantages, tu n'as pas confiance et ne t'engages pas.

Pierre : Peux tu nous décrire plus en détails ta personnalité ?

Raphaël : Curieux, diplomates (essayer de dire les choses au bon moment, de la bonne manière), zen/calme, perfectionniste.

Ton métier :

Pierre : Quel est ton métier ?

Raphaël : Community Manager

Pierre : Pour toi, c'est quoi un entrepreneur ?

Raphaël : "C'est quelqu'un qui entreprend !" C'est quelqu'un qui a quelque chose à proposer, qui veux changer le monde et qui à foi en ce qui fait. Il faut avoir confiance en soi pour se lancer en temps qu'entrepreneur.

Pierre : Te considères-tu comme un entrepreneur ?

Raphaël : Pas encore.

Pierre : Souhaites tu un jour te lancer à ton compte ? Si oui pour faire quoi ?

Raphaël : Oui, si je savais exactement sur quel créneau et que les conditions étaient réunies. Quelle que soit l'entreprise que je monte, je tiens à avoir une certaine éthique (transparence, win win,), apportant une vraie valeur ajoutée à mes clients. Je voudrais proposer quelque chose de vraiment innovant.

Pierre : Quels conseils peux-tu donner à ceux qui voudraient se lancer dans la création d'un projet web ?

Raphaël : Je conseil d'utiliser beaucoup internet, de laisser des commentaires, de poser des questions qui dérangent, d'y aller au culot, d'avoir des comptes partout, de monter des projets personnels pour pouvoir les montrer.

Culture web :

Pierre : Si je te parle de web2.0 qu'est-ce que cela t'évoque ?

Raphaël : Cela m'évoque O'Reilly qui a créé le terme. C'est un terme tellement large que ça veut tout et rien dire, ça m'évoque AJAX, les réseaux sociaux, UGC.

Pierre : Quelles sont tes attentes par rapport au web de demain ?

Raphaël : Plus intégré dans le monde réel (mobile, RFID, écran souple, via les senseurs, les accéléromètres, etc.). Que le web devance tes demandes.›

Pierre : Quelles sont tes sites internet favoris (en dehors des réseaux sociaux) ?

Raphaël : Mashable, Techcrunch, ReadWriteWeb, fredcavazza.net, presse-citron.net, atelier.fr, internetactu.net et bien sur Clubic.com !

En fait ce qui m'intéresse ce n'est pas le conteneur (le site) mais le contenu (l'article) et ce que cela apporte à ma réflexion. En fait, plus une info va me déranger et plus je suis content car j'aime faire travailler mes méninges, penser autrement, changer d'angle de vue.

Pierre : Quelles sont d'après toi, les blogueurs les plus influents dans leurs domaines ?

Raphaël :

Mes lectures sont à 60% en anglais et à 40% en français. Les Américains ont souvent une petite longueur d'avance, la news FR n'arrivent qu'un ou deux jours après.

Mes lecture sont à 60% en anglais et à 40% en français. Les Américains ont souvent une petite longeurs d'avance, la news française n'arrivant qu'un ou deux jours après.

Conclusion :

Pierre : Une idée d'une prochaine personne à interviewer ?

Raphaël : Tomi T Ahonen (consultant sur le mobile, car il dit des choses pertinentes sans être dans le hype : la poule aux oeufs d'or pour lui c'est le SMS), Paul Buchheit (créateur de Gmail), Eric Ries (Lean startup).

Pierre : Peut-on avoir une exclusivité sur Clubic pour les lecteurs de Narcissique Blog ?

Raphaël : Clubic va sortir une appli. iPhone et une webapp smartphone. Une refonte du forum de Clubic est aussi à l'ordre du jour. D'ailleurs, les membres de la communauté sont invités à exprimer leurs souhaits et attentes sur un outil dédié.

Pierre : As-tu une question à me poser à laquelle tu souhaite que je te réponde ?

Raphaël : Quand est ce que tu nous écris une petite tribune sur Clubic Pro ?

Pierre : Si c'est une invitation alors je l'écrirais avec plaisir ^^

Pierre : Souhaites-tu rajouter autre chose ?

Raphaël : Internet ce n'est pas seulement un écran, ça permet de rencontrer des gens IRL (In Real Life) comme toi alors toi le lecteur de l'interview, n'hésites pas à me suivre sur Twitter, me contacter pour discuter, échanger et qui sait, peut être refaire le monde.

Merci d'avoir répondu à mes questions et à très bientôt sur Narcissique Blog.

Pierre

Interview de Raphaël Hunold par Pierre pour Narcissique Blog le 21/05/2010

- page 2 de 5 -